Otarie

Marineland : adieu Boris

Alors que nous vous faisions part de la manifestation à Rauba Capeu par les « anti-​cap », entendez par là les militants anti-​captivité pour les animaux et les animaux marins en particulier, le parc marin antibois Marineland annonçait officiellement la mort d’une de ses otaries, Boris, âgée de 26 ans. Celle-​ci était arrivée au parc en octobre 2007, annoncée à l’époque comme la plus grosse otarie du monde.

À notre connaissance, Marineland est le seul parc en France où l’on peut voir de ces otaries de Steller. En milieu sauvage, celles-​ci vivent dans les eaux côtières du Pacifique nord, depuis les côtes de la Californie jusqu’au détroit de Béring, et les colonies les plus nombreuses se trouvent au large de la Colombie britannique. Excellentes nageuses, elles peuvent plonger jusqu’à 300 mètres de profondeur à la recherche de nourriture et demeurer sous l’eau pendant plus de cinq minutes. 

Boris est morte vendredi. Il y a trois ans, la page Facebook de l’aquarium avait fêté l’anniversaire du doux mammifère, et aujourd’hui c’est par le même biais que le parc annonce son décès. Boris avait 26 ans, mais Marineland déclare d’une façon un peu morbide et ironique qu’en liberté, elle n’aurait probablement pas dépassé l’âge de 20 ans !

« Si sa cataracte et son arthrose développées ces dernières années ne l’ont jamais pénalisé dans sa vie au quotidien, l’équipe animalière n’a rien pu faire pour empêcher l’inévitable, malgré tous les soins prodigués », déclare un communiqué officiel du parc.

Après la mort en 2015 de l’orque Valentin, cela ne va pas faire décolérer les associations militant pour l’interdiction des parcs marins.

À Nice Provence Info, nous avons plusieurs fois dénoncé ce genre d’animation(1) qui fait de l’animal un objet lobotomisé, extrait de son environnement naturel, pour des spectacles de cirque à destination d’un public ingénu et anthropocentré entre les mains d’exploitants qui ne perdent jamais le nord.

Aussi nous relayons bien volontiers l’annonce des « anti-​cap » :

Dans le cadre de la campagne 2018 dénonçant la captivité des cétacés et autres animaux dans les delphinariums, c’est une fois encore à Nice que nous vous invitons à la 4e édition de « Debout pour la liberté » dimanche prochain 1er juillet.
Nouveau lieu, puisque cette fois-​ci, c’est sur la Promenade des Anglais que nous avons choisi d’organiser la 1re marche citoyenne anti-​captivité inter-​active.
En effet notre but sera non seulement de sensibiliser les passants à la captivité des cétacés par des chants et des slogans percutants, respectueux et impactants, mais également de les inviter à nous rejoindre et à nous accompagner quelques minutes ou plus dans notre (dé)marche, et de se positionner clairement par rapport à la captivité, au travers de photos et /​ou courtes vidéos que nous publierons, avec leur accord, sur les réseaux sociaux.
Lors de cette marche, une distribution de tracts d’information concernant la manifestation du 8 juillet organisée par les Sans Voix Paca et l’association C’est assez ! est également prévu.
Mise en place à partir de 16h30, l’événement commencera à 17h, pour se terminer à 19h00.
Plus de détails et d’informations quant à l’organisation générale vous seront donnés régulièrement (départ face au Négresco et marche jusqu’au Quai des États-​Unis /​retour)
Visuels et tracts fournis, informations complémentaires à venir.
Merci pour votre présence, ainsi que vos partages. 🙂 

Patrice LEMAÎTRE

(1) Lire à ce sujet :
Pauvres bêtes du 5 août 2015
La fin de Marineland ? du 8 mai 2017

Ceci peut aussi vous intéresser

Lutte cerfs mâles

La propagande homophile incomplète d’Arte

Dans un spot quasi-​pornographique diffusé à une heure de grande écoute, la chaîne culturelle Arte …

Nice Provence Info n\\\'utilise pas les données collectées à des fins de profilage commercial car cela est contraire à son éthique.
De surcroît, si vous souhaitez vous désinscrire de tout suivi ultérieur, un cookie sera installé dans votre navigateur pour se souvenir de ce choix pendant un an conformément à la légisation en vigueur. J\\\'installe ce veilleur Ce n\\\'est pas la peine

658