Hugo Lloris champion Monde 2018

L’après-match : à Nice aussi, des violences urbaines intolérables

Violences et dégâts à Nice : vous en avez entendu parler ?

La Police de la Presse tente de minimiser les dégâts causés par l’après-match de finale de Coupe du Monde, notamment ceux des Champs Élysées, afin de présenter une France bon enfant, unie derrière son équipe championne du monde. Ce prêchi‐​prêcha trompeur s’efforce de montrer une France plus forte, plus solide, « gagnante », grâce à l’apport des immigrés africains. La réalité est bien différente. Des débordements très violents eurent lieu dans la plupart des grandes villes. À Nice, hélas, aussi, dont est originaire Hugo Lloris, capitaine de l’équipe de France. Les violences se sont même propagées à Menton.

Les contribuables niçois qui ont payé pour une présence policière lourde, paieront aussi pour les dégâts occasionnés par cette jeunesse en déshérence totale.

Rares sont les paroles qui dénoncent la situation. Voilà pourquoi le communiqué très tempéré du Rassemblement National mérite d’être connu car vous ne le trouverez pas dans les mass‐​médias :

[communiqué du 16 juillet 2018]

Violences à Nice :
victoire de l’équipe de France, mais défaite du « vivre‐​ensemble »

Hier, dans tout le pays, dans tout le département, et singulièrement à Nice (avec des jets de projectile sur la police, des véhicules brûlés et même des blessés par coups de couteau), des violences ont accompagné les célébrations de la victoire de l’équipe de France de football. 

Alors que tous les Français devraient communier dans cette victoire en coupe du monde, d’autant plus dans notre ville avec la légitime fierté liée au capitaine Hugo Lloris, une partie de la population a donc décidé de la « fêter » en cassant et agressant. Voilà où nous en sommes arrivés, chaque festivité étant désormais le prétexte à ces déferlements de violence.

Ceux qui se sont livrés à une intense récupération politique de cette victoire footballistique pour servir leur propagande immigrationniste en sont pour leurs frais. Échec total du prétendu « vivre‐​ensemble », les véritables conséquences du multiculturalisme s’expriment malheureusement bien davantage dans ces violences que dans cette belle équipe de France.

Philippe Vardon
Membre du Bureau national du Rassemblement National
Vice‐​président du groupe RN au Conseil régional de Provence‐​Alpes‐​Côte d’Azur
Responsable du bassin niçois 

Ceci peut aussi vous intéresser

Schizophrénie

Les Français champions du monde en pleine schizophrénie !

Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France de football championne du monde, revendique : « L’équipe de …

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.