Emmanuel Macron fat

Macron reconnaît qu’il a perdu la tête

Dix jours après l’éclatement dans la presse subventionnée du scandale Lahcene Ben Allah, alias Alexandre Benalla, Emmanuel Macron rompt enfin le silence et l’on apprend qu’il a demandé au secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, de lui « faire des propositions pour réorganiser le palais présidentiel et éviter de “nouveaux dysfonctionnements. » [sic]

Enfin une déclaration, indirecte toutefois, du Président de la République.

Celui‐​ci reconnaît explicitement des “dysfonctionnements” au Palais. Or ces “dysfonctionnements” sont de son propre fait puisque nul ne peut imaginer qu’ils soient le résultat d’une administration formelle et transparente régie par Alexis Kohler, son secrétaire général. On peut même se demander qui — de Lahcene Ben Allah ou d’Alexis Kohler — avait le grade le plus élevé dans l’organisation du palais présidentiel :

Carte visite Alexandre Benalla
Il convient de noter que cette carte de visite comporte de nombreuses fautes typographiques : abus des lettres majuscules, absence d’accent sur Élysée, présence d’une virgule après le 55, Tél sans point pour indiquer l’abréviation.
Lahcene Ben Allah aurait‐​il commandé lui‐​même sur internet ses propres cartes de visite ?

En avouant lui‐​même que cette affaire reflète des “dysfonctionnements” au plus haut niveau du Palais de l’Élysée, Emmanuel Macron reconnaît lui‐​même qu’il est en proie à ces “dysfonctionnements” puisqu’il est, sans aucun doute possible, l’instigateur et le maître d’œuvre des facilités exorbitantes accordées à son « garde du corps ».

Que faire à présent ?

Un individu qui a perdu la raison n’est pas conscient de sa maladie. C’est bien le cas ici puisque le Président de la République charge son secrétaire général de remettre de l’ordre dans la maison qu’il a lui‐​même chambardée. Il est peu probable qu’Alexis Kohler, haut fonctionnaire bien sous tout rapport(1), recommande l’isolement pour soins de son chef.

La présence de Lahcene Ben Allah auprès du Président Macron rappelle en de nombreux points la présence de Raspoutine auprès de la famille impériale en Russie :

Raspoutine
En savoir plus sur Raspoutine : cliquer sur l’image

Chacun sait où tout cela a conduit les uns et les autres. Y compris le peuple russe tout entier.

Massimo Luce

(1) Énarque passé par la direction générale du Trésor et le FMI. Directeur de cabinet à Bercy sans oublier un passage dans un groupe privé. Le même parcours que Macron, en somme.

Ceci peut aussi vous intéresser

Benalla Macron

L’affaire Benalla et le contrôle de l’information

Alors que l’« affaire Benalla » prend la tournure d’une affaire d’État — et pour cause — …

7 commentaires

  1. L’amour fait tourner la tête !

  2. A propos de typographie, les majuscules ne s’accentuent pas … je dis ça, je ne dis rien 😉

    • Contrairement à ce que vous croyez, les majuscules s’accentuent en français.
      Beaucoup de gens se rangent à la facilité mais ils ont tort :
      Extrait du Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale,
      4e édition, Imprimerie nationale, Paris, 1990–1997
      En français, l’accent a pleine valeur orthographique. Son absence ralentit la lecture et fait hésiter sur la prononciation, sur le sens même de nombreux mots. Aussi convient‐​il de s’opposer à la tendance qui, sous prétexte de modernisme, en fait par économie de composition, prône la suppression des accents sur les majuscules.
      On veillera à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À. On évitera ainsi de désorienter le lecteur ou même de l’induire en erreur comme ce pourrait être le cas dans les deux exemples suivants, si les accents étaient omis
       :
      « ENFANTS LEGITIMES » et « ENFANTS LÉGITIMÉS » ou
      « ETUDE DU MODELE » et « ÉTUDE DU MODELÉ ».

  3. Parodions :
    » La présence de Lahcene Ben Allah auprès du Président Macron rappelle en de nombreux points la présence des mignons auprès de Henri III «.

    Là aussi, chacun sait où tout cela a conduit les uns et les autres et spécialement le roi.

  4. Il y en a un qui a perdu la tête en 1789. Ce qu’il y a de certain c’est qu’il ne l’a jamais retrouvée et ils en ont été débarrassés une fois pour toute… mais notre président d’opérette est peut être sa réincarnation ?
    La différence, hormis la tête en moins, c’est que le premier était un brave homme devenu roi alors qu’il aimait tant l’horlogerie, et que le second et un malfaisant mis en place pour détruire la FRANCE.
    On se prend à rêver !!!

  5. Tout ce qu’il perdu dans la tête, il l’a gagné dans le Q.
    On ne peut pas tout avoir…

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.