Basta Immigrazione Menton 29 juillet 2018

Basta immigrazione – Stop immigration

La proximité avec l’Italie facilite les contacts avec la Lega Nord.

Cela fait des années que Nissa Rebela, le mouvement identitaire initié par Philippe Vardon, a noué des liens avec la Lega Nord en Ligurie voisine.
Fête Nations Nice 1er mai 2018C’est à Nice que Marine Le Pen a réussi à rassembler ce 1er mai autour d’elle les principaux dirigeants patriotes européens (lire Marine Le Pen, entre Europe des Nations et Europe des Peuples du 3 mai 2018). Matteo Salvini, dirigeant de la Lega Nord, avait dû décommander au dernier moment parce-qu’il participait activement à la formation du futur gouvernement italien (dont il est aujourd’hui ministre de l’Intérieur).

Ce sont maintenant les jeunes qui se sont rencontrés ce dimanche 29 juillet 2018 à Menton : les jeunes de Génération Nation (anciennement FNJ, ou Front National de la Jeunesse) s’étaient donné rendez‐​vous dans la cité des citrons mais aussi de l’immigration clandestine avec leurs amis italiens de Lega Giovani (la Ligue des Jeunes).

Le responsable de Génération Nation, Jordan Bardella, d’ascendance italienne, sait de quoi il parle quand on évoque l’immigration. Celle qui s’intègre dans le pays d’accueil par le travail et le respect de la culture locale. Jordan Bardella a dû entendre bien souvent « À Rome, fais comme les Romains »(1). À Menton il n’a pas manqué de saluer l’action de Matteo Salvini, issu de la Lega et à présent ministre charismatique de l’actuel gouvernement italien, qui a « prouvé que quand on voulait dire basta à la submersion migratoire, on le pouvait ».
Lega Giovani Génération Nation 29 juillet 2018Les jeunes militants nationalistes des deux pays ont ensuite distribué sur le marché de Menton des tracts en français et en italien avec un texte appelant à « protéger nos frontières », sous une photo de Marine Le Pen et Matteo Salvini. Ils se sont ensuite rendus au poste‐​frontière franco‐​italien de Saint‐​Ludovic pour y déployer une banderole « Basta immigrazione – Stop immigration ».

Massimo Luce

(1) « Si fueris Romae, Romano vivito more ; si fueris alibi, viviti sicut ibi », attribuée à Ambroise de Milan. Littéralement : « Si tu es à Rome, vis comme les Romains ; si tu es ailleurs, vis comme on y vit. » Tout le contraire de ce qui se fait aujourd’hui.

[crédit photos : page facebook de Movimento Giovani Padani ainsi que Nice Provence Info]

Ceci peut aussi vous intéresser

Fête Nations Nice 1er mai 2018

Marine Le Pen, entre Europe des Nations et Europe des Peuples

La foule nombreuse, dense et compacte, se pressait dès 11 heures à l’ouverture des portes …

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.