Attentat Nice

La douleur aussi doit être « bien pensante »


Les Brigandes attaquées pour la chanson Promenade des Anglais : retard pour la sortie du nouvel album !

Nous annoncions le 17 avril dernier que la chanson‐​témoignage des Brigandes sur l’attentat terroriste de la Promenade des Anglais avait été censurée par YouTube. Puis elle avait été remise en ligne.
Aujourd’hui nous apprenons que c’est un adjoint de Christian Estrosi qui veut faire interdire cette chanson hommage aux victimes de cet odieux attentat. Le maire de Nice ne tolère qu’une seule forme de compassion à l’égard des victimes : la sienne.

Voici le communiqué que les Brigandes publient sur leur site.

Récemment, nous avons produit une vidéo contre la programmation du concert de Médine au Bataclan :

https://youtu.be/gBvUFqRwz9s

Dans cette vidéo, nous voyons s’exprimer Patrick Jardin, père de Nathalie Jardin, tuée lors de l’attentat du Bataclan. Mais les personnes comme Patrick Jardin, qui se réveillent et partent en croisade contre la politique d’immigration incontrôlée, sont rares. La plupart des parents de victimes d’attentats s’écrasent, se mettent des œillères, se réfugient dans un faux « amour » aveugle qui devrait tout résoudre à coup de bougies et de slogans comme « Vous n’aurez pas notre haine ! ».

C’est le cas des parents de la petite fille dénommée Léana, tuée à deux ans, lors de l’attentat du 14 juillet 2016, à Nice.

Nous avions pris l’exemple de Léana pour notre chanson Promenade des Anglais. Cette chanson est une indignation face à la publicité faite lors de l’Eurovision pour la chanson Mercy, déplorant la naissance d’un migrant sur un bateau, alors que des enfants tués lors d’attentats islamistes n’ont jamais eu droit à un tel hommage culturel. Le refrain de la chanson Promenade des Anglais était donc « Léana, pour toi pas de chanson à l’Eurovision ». On y ajoutait plus loin : « On fait pleurer les cœurs, sur le sort de nos envahisseurs. » Bref, tout était dit, le but était de mettre en relief l’inversion du bon sens que nous vivons quotidiennement dans la France d’aujourd’hui.

La chanson a d’abord été censurée par YouTube pendant toute la durée de l’Eurovision, avant d’être miraculeusement ré‐​autorisée à la fin du concours au mois de mai. Hasard ?

Entre temps, nous avions reçu des courriels de la part des parents de ladite Léana, nous demandant de ne pas utiliser le nom de leur fille pour notre « propagande ». Ces courriels n’avaient pour nous aucune valeur, puisque le nom de Léana était sorti dans la presse et était donc de notoriété publique. Nous aurions fait un clip pour le vivre‐​ensemble, le pardon et l’assimilation du « bon Islam », la famille n’aurait jamais bronché pour l’utilisation du nom de Léana (sorti dans la presse, insistons là‐​dessus). Nous nous sommes alors dit : « Basta les autruches, si vous ne voulez pas ouvrir les yeux et vous battre, on le fait à votre place ! C’est un devoir. »

Il y a quelques jours, la famille est revenue à la charge avec un avocat pour nous sommer de censurer la chanson. Quelle surprise lorsque nous avons vu le nom de l’avocat : il s’agit de Philippe Soussi, qui n’est pas seulement avocat, mais aussi conseiller départemental des Alpes‐​Maritimes pour La République en Marche, ainsi qu’adjoint à la mairie… de Nice ! Mairie de Nice qui est tenue par le célèbre Christian Estrosi, lequel fut au cœur de nombreuses polémiques après l’attentat du 14 juillet 2016, notamment à cause du sulfureux « selfie » pris un an avant les faits avec Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat (Estrosi parlera de « photo involontaire »).

Le maire de Nice Christian Estrosi avec Mohammed Lahouaiej Bouhlel, le conducteur du camion criminel (86 morts). Souriez monsieur le Maire, vous êtes filmé…
Christian Estrosi prêchant la char… pardon, le « vivre‐​ensemble ».

On comprend donc les motivations de Philippe Soussi, représentant de la municipalité de Nice, pour faire censurer notre chanson Promenade des Anglais. Professionnelles, certes, mais aussi très politiques…

Soussi, qui tient à nous apporter un maximum de soucis, nous a aussi demandé de censurer la chanson sur notre nouvel album à paraître, qui était déjà parti pour le pressage. Un retard est donc à prévoir quant à la parution de notre album « Aidez la France », initialement prévu pour ce mois‐​ci.

Philippe Soussi


Conclusion :
La version originale de Promenade des Anglais a donc été retirée de YouTube pour le moment. Étant donné la puissance de tir que doit avoir monsieur Soussi, bien qu’il ne soit pas dans son bon droit selon nos avocats puisque le nom de Léana est public, nous éviterons de prendre des risques et nous graverons donc une version censurée de la chanson Promenade des Anglais sur notre nouvel album.
La prochaine fois, on fera une chanson sur les enfants qui meurent de faim en Somalie, ça fera moins d’embrouilles. Et peut‐​être qu’on aura une chance de passer à l’Eurovision à la suite de Mercy

PS : la version censurée de Promenade des Anglais est quant à elle toujours disponible sur YouTube :

Ceci peut aussi vous intéresser

TV Libertés censure YouTube

Attaque frontale de YouTube contre la presse dissidente

YouTube (comprenez Google) a brutalement fermé la chaîne de TV Libertés, démontrant ainsi, s’il en …

4 commentaires

  1. Estrosi est un collabo à la solde des islamistes

  2. Toujours la même confusion par certains.
    Nos oligarques depuis 2007 sont à la solde des sionistes, ça commence pourtant par se voir et se savoir, Quand tous vont aux dîners du CRIF, ceci n’est pas secret et même ILS AIMENT se montrer devant les médias, la FRANCE LAÏQUE EST BAFOUÉE !!

  3. Les sionistes, les sionistes, pff… vous n’avez que ça à la bouche les autruches islamophiles. Tout est bon pour éviter de parler de l’islam, n’est-ce pas ! Alors oui, vous pouvez accuser les juifs, les esquimaux si ça vous chante pour éviter de cibler les musulmans. Pendant ce temps, les musulmans rigoleront de votre naïveté (ou de votre bêtise), crieront des prêches antisémites dans les mosquées « Free Palestine » et viendront nous tuer au nom de Allah Akbar. Comptez en revanche sur nous pour nous défendre face aux agents de l’islam et aux prophètes de la charia. Et notre défense sera autrement plus musclée que vos slogans de bobo comme « Vous n’aurez pas ma haine, pas d’amalgame, c’est pas ça l’islam ».