Semaine 30 septembre 2018

Ma bonne semaine de mauvaise foi (30 septembre 2018)

Dimanche 30 septembre 2018
La clinique Mozart, ancienne maternité qui a vu naître tant de Niçois, fait partie du patrimoine historique de la Ville de Nice .
L’ARS de Marseille (Agence Régionale de la Santé, émanation du ministère de la Santé) a décidé de fermer la clinique Mozart de chirurgie ambulatoire à la fin de cette année.
Cette clinique fonctionne parfaitement depuis 24 ans et offre un service de santé de qualité aux Niçois.
Rien n’est reproché à la clinique Mozart en dehors du fait que c’est la plus petite clinique des Alpes‐​Maritimes.
Le but de l’ARS est de réduire le nombre de cliniques dans le département 06.
Cette fermeture injuste, imposée et arbitraire, touche une entreprise en pleine santé qui :
• emploie 19 personnes,
• offre un service de proximité dans le centre ville de Nice en particulier pour les personnes âgées,
• a un indice de satisfaction patients de 98 % prouvé par des indicateurs de qualité,
• répond à toutes les normes exigées (certification par la Haute Autorité de Santé à 4 reprises, dont la dernière fois très récemment en février 2018),
• a un taux d’ambulatoire de 100 % depuis 1995, ayant anticipé ainsi la demande du ministère de la Santé
• effectue plus de 2600 actes chirurgicaux par an en toute sécurité,
• participe à l’enseignement des élèves infirmières,
• a une bonne santé financière et un bilan équilibré.
En 2018, il ne faut pas laisser fermer une entreprise qui fonctionne parfaitement et qui fait partie du paysage niçois depuis 1925.

Clinique Mozart Nice


Lundi 1er octobre 2018
Mediapart épingle à nouveau Christian Estrosi pour ses dépenses pharaoniques au frais du Conseil Régional : des nuits d’hôtel à 360 euros, un dîner bling‐​bling au Festival de Cannes sans passer de marché…
Ce qui fait bondir Olivier Bettati, qui a adressé un courrier en ce sens à Renaud Muselier, président de la région et remplaçant de Christian Estrosi.
Bref, rien de nouveau sous le soleil de la « Région Sud ».

Mardi 2 octobre 2018
Disparition de Charles Aznavour.
La perte de l’immense artiste, que seule une petite pigiste de France Bleu, Nathalie Mazet a salué de la sorte : « Aznavour sexiste, raciste de droite, bon débarras », a été reconnue dans tout l’hexagone à juste titre.
Je ne reviendrai pas sur la carrière du chanteur, tout a été dit. Je voudrais simplement saluer le magnifique exemple d’assimilation du grand Charles. Arrivé en France avec ses parents qui fuyaient le régime turc responsable du génocide arménien, il a tout de suite chercher à devenir un vrai Français. Cela n’a certes pas été facile, cela a exigé des choix difficiles. On ne devient pas français d’un coup de baguette magique, mais avec une volonté farouche, en adhérant, non pas à des costumes artificiels, mais à des valeurs intrinsèques. Il n’a pas hésité, comme Zemmour le préconise, à changer son nom pour mieux s’adapter, il s’est fondu dans le moule, et ma foi, cela lui a bien réussi. Si seulement les artistes importés d’aujourd’hui, donneurs de leçons, pouvaient faire comme a fait le Grand Charles… cela les excuserait en partie, en partie seulement, pour leur manque de talent.

Charles Aznavour


Mercredi 3 octobre 2018
Affaire Benella : Macron s’enfonce.
Un selfie du « garde du corps du Président », le montrant menaçant une jeune fille avec un pistolet fait de nouveau bruisser les rédactions. À l’époque, le « bagagiste » n’avait pas de port d’arme… mais il se promenait donc armé et s’amusait dans les soirées, à dégainer tel un Averell Dalton, pour impressionner les foules. C’est sûr, il était déjà « quelqu’un » !
Et puis… la demoiselle menacée est interrogée. Et on apprend… que M. Macron lui‐​même était présent à la petite sauterie, à 1,50m pour être précis selon la donzelle.
Jusqu’à quand va t‐​on endurer cette pantalonnade ?


Jeudi 4 octobre 2018
MDR, Mort de rire, comme on dit dans le jargon des réseaux sociaux. Voici ci‐​dessous Marie Loubna. Elle sera candidate à l’élection de Miss France, nous dit‐​on.
Sa particularité ? Elle est « trans », née homme, et convertie à l’Islam, qui, on le suppose a dû bénir cette « transformation ». Jusqu’à présent, pour participer à cette compétition, il fallait être « née de sexe féminin », ce qui semble un minimum… Bien entendu, cette règle est aujourd’hui jugée sexiste et donc supprimée, ce qui permet à Marie Loubna de pouvoir être candidat(e), et de rejoindre ainsi sa collègue vainqueur de l’Eurovision, Conchita Saucisse Wurtz en autrichien).
Pas sûr que la grâce et la féminité lui soient des critères favorables, mais je ne suis qu’un homme, sûrement dépassé.
En attendant, beaucoup d’internautes n’ont pas hésité à lui trouver une ressemblance avec un ancien chancelier allemand. Ce que les gens sont méchants tout de même.

Marie Loubna trans


Vendredi 5 octobre 2018
Un gendarme voit sa femme gravement importunée par une de ces petites racailles qui fleurissent nos rues. Une fois, deux fois, à la fin, le militaire excédé gifle le gamin en guise de dernière explication.
Dans un monde normal, la société applaudirait, trouvant la conclusion logique et salutaire. Mais nous sommes en macronie et, après une quarantaine d’années d’inversion des valeurs et de laisser‐​aller dans tous les domaines, ce n’est pas la conclusion qui sied à nos juges.
Le gendarme a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Charleville‐​Mézières à trois mois de prison avec sursis, six mois d’interdiction d’exercer et inscription de la peine au bulletin n°2 du casier judiciaire, rejetant ainsi la demande de son avocat.
Ce dernier, Me Jonathan Phour s’est dit très déçu et a immédiatement interjeté appel. « Mon client est très abattu, nous allons nous battre jusqu’au bout » assure l’avocat qui « ne comprend pas comment l’institution judiciaire peut se substituer à l’employeur pour l’empêcher de travailler ».
« C’est disproportionné, ce gendarme bien noté a été sanctionné en interne, a été muté et la victime ne s’était pas constituée partie civile » argumente l’avocat.
C’est moins que les réquisitions du Parquet qui avait demandé, provoquant l’incompréhension et l’indignation au sein de la communauté Gendarmerie, cinq mois de prison avec sursis et surtout cinq ans d’interdiction d’exercer, ce qui aurait signifié la fin de sa carrière pour cet adjudant‐​chef de 53 ans qui a été muté après avoir été sanctionné en interne.
Le jugement n’étant pas exécutoire, le gradé va pouvoir prendre ses nouvelles fonctions ce vendredi dans un département voisin en attendant l’audience de la Cour d’Appel.
(source : Acropol info)

Justice balance


Samedi 6 octobre 2018
Depuis lundi, sur la portion de l’autoroute A8 entre Antibes et Nice, la vitesse est limitée à 90 km/​h au lieu de 110 précédemment. Belle aubaine pour les racketteurs professionnels, qui voient là une nouvelle manne très prometteuse. Aussi, pour ne pas perdre de temps, dès mercredi matin à 6h45, un radar mobile était posté juste après St Laurent du Var en direction de Cagnes. Quel zèle pour renflouer le Trésor Public.
De son côté, Éric Ciotti a lancé une pétition pour exiger la gratuité du parcours d’Antibes jusqu’à Nice, contournement compris.
« L’autoroute A8 est déjà l’une des plus chères de France. Sur cette partie du tronçon à 90 km/​h entre Cagnes‐​sur‐​Mer et Saint‐​Laurent‐​du‐​Var, l’A8 n’est même plus une autoroute… Pourtant les péages, eux, sont toujours là ! C’est la raison pour laquelle il faut rendre gratuite cette partie de l’autoroute A8. »

Radar


Bonne semaine à tous.

Patrice Lemaître

Ceci peut aussi vous intéresser

Fardeau Alfred Laliberté

La double peine de la taxe d’habitation

La taxe d’habitation non seulement ne diminue pas, mais elle augmente dans plus de 6 …

Un commentaire

  1. J’apprécie le contenu de vos analyses et aussi ce ton que vous utilisez pour décrire la situation pourrie de notre pays.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont publiés sauf ceux qui sont injurieux ou grossiers.
Afin d'éviter les chamailleries, les commentaires ne supportent que deux niveaux. Ils sont ouverts pendant deux semaines après la publication de l'article.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Cependant votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
La plupart des balises HTML de mise en forme sont autorisées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.