Sélectionner la page

Ma bonne semaine de mauvaise foi (2 juin 2019)

Ma bonne semaine de mauvaise foi (2 juin 2019)

Dimanche 26 mai 2019

Disparition des par­tis tra­di­tion­nels au pro­fit de LRM et de Verts

Les élec­tions euro­péennes…. Fin de repré­sen­ta­tion, le rideau est tom­bé, Macron s’en est bien tiré, le RN jubile mais sans véri­table rai­son de jubi­ler, et les Verts com­prennent que la mani­pu­la­tion des gamins lycéens, ça paie.

Élections ter­mi­nées, les affaires reprennent, et on s’aperçoit que des élec­tions, ça peut impo­ser le silence sur cer­taines affaires, sur cer­taines déci­sions, qu’il valait mieux remettre à plus tard, des fois que les élec­teurs (pas for­cé­ment fran­çais) réagissent. Quelques exemples…


Lundi 27 mai 2019
Jour d’élections + 1

On apprend que l’américain General Electric (GE) a annon­cé la sup­pres­sion de plus d’un mil­lier d’emplois sur son site de Belfort. On se rap­pelle que c’est en sep­tembre 2015, à l’issue d’un mau­vais feuille­ton poli­ti­co-indus­triel que GE pre­nait le contrôle de la divi­sion Energie d’Alstom. Rarement dans l’histoire, la France avait subi un tel revers stra­té­gique. Jusqu’en 1998, les acti­vi­tés d’Alstom, Énergie et Ferroviaire, fai­saient par­tie du plus puis­sant conglo­mé­rat indus­triel fran­çais, la CGE (Compagnie Générale d’Électricité, rebap­ti­sée en 1991 Alcatel-Alstom). Le groupe était lea­der mon­dial dans les Télécoms, les câbles, l’ingénierie élec­trique, l’énergie, le fer­ro­viaire, le nucléaire, les chan­tiers navals…
En 2014, face à un mau­vais chan­tage de la part des Américains, Arnaud Montebourg avait plus ou moins réus­si à sau­ver les meubles. Mais c’était comp­ter sans François Hollande qui le remer­cia pour le rem­pla­cer par… Emmanuel Macron ! La pro­messe de GE de créer 1000 emplois s’envolait. Macron ira même jusqu’à défendre GE durant l’enquête de la direc­tion de la concur­rence de la Commission euro­péenne, et GE put acqué­rir le pôle Energie d’Alstom avec les mains entiè­re­ment libres !
Le dépu­té Olivier Marleix l’avait alors mis en cause, s’interrogeant sur le rôle de l’ex-secrétaire géné­ral adjoint de l’Élysée et ministre de l’Économie dans cette vente au groupe amé­ri­cain General Electric en 2014 dans une lettre trans­mise au pro­cu­reur de la République de Paris.
Aujourd’hui ce sont donc plus de 1000 postes qui sont mena­cés. Juste après les élec­tions alors que ce plan social sévère était concoc­té dans les états-majors depuis plu­sieurs mois.

https://twitter.com/BFMTV/status/1133699669857591298


Mardi 28 mai 2019
Jour d’élections +2

Le ter­ro­riste qui avait pla­cé une bombe dans les rues de Lyon est loca­li­sé et arrê­té. Mais d’après le maire de la ville et ancien ministre de l’intérieur, Gérard Collomb (qu’on ne peut pas accu­ser de par­tia­li­té), le jeune Hichem, d’origine algé­rienne, avait été iden­ti­fié dès le week-end et pla­cé sous sur­veillance depuis dimanche.
Marine Le Pen a aus­si­tôt réagi à cette infor­ma­tion : « C’est après l’élection que l’on apprend que le ter­ro­riste de Lyon est un res­sor­tis­sant algé­rien. (…) Ce timing scan­da­leux est tout sauf un hasard. »
Les mau­vaises langues disent que cette infor­ma­tion aurait appor­té des voix à la liste que Macron vou­lait battre à tout prix. On peut en effet se poser la ques­tion…

Hichem, étu­diant, algé­rien musul­man, mais chut…
il ne faut pas le dire !

Mercredi 29 mai
Jour d’élections +3

Au len­de­main des élec­tions, la Commission euro­péenne envi­sa­ge­rait de s’en prendre à l’Italie.
C’est l’agence de presse amé­ri­caine Bloomberg qui rap­porte dans un article daté de lun­di, que Bruxelles s’apprêterait à ini­tier une pro­cé­dure dis­ci­pli­naire à l’encontre de l’Italie, repro­chant à Rome de ne pas avoir four­ni les efforts suf­fi­sants pour conte­nir son défi­cit et la dette natio­nale.
Réagissant à l’information, Matteo Salvini a décla­ré à la radio ita­lienne : « Nous ver­rons si nous rece­vons cette lettre dans laquelle ils nous imposent une amende pour les dettes du pas­sé et nous disent de payer trois mil­liards d’euros ».
Là aus­si, la divul­ga­tion de l’information une semaine plus tôt aurait don­né 10% de plus à Salvini aux légis­la­tives d’après cer­tains obser­va­teurs ita­liens.


Jeudi 30 mai 2019
Jour d’élections +4

Paru au jour­nal offi­ciel ce matin : les tarifs régle­men­tés de l’électricité vont pro­gres­ser de 5,9% TTC en moyenne à par­tir du 1er juin, confor­mé­ment à une déci­sion des minis­tères de la Transition éco­lo­gique et soli­daire et de l’Économie, prise après une pro­po­si­tion de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Les Gilets Jaunes ont donc réus­si à obte­nir un sur­sis de trois mois pour cette aug­men­ta­tion qui était pré­vue au 1er mars. Le suc­cès des « gilets verts » aux élec­tions dimanche ont remis le cours des choses en ordre, vous aurez donc votre aug­men­ta­tion. Et comme une bonne déci­sion ne vient jamais seule, une autre aug­men­ta­tion, au mois d’août, sera liée aux coûts de trans­port de l’électricité.
Le ministre de la Transition éco­lo­gique François de Rugy a esti­mé que la hausse des tarifs de l’électricité était notam­ment due à la dérive des coûts de pro­duc­tion d’EDF ces der­nières années.
Une autre déci­sion prise dans ce sec­teur : « Tous les ans, la Cour des comptes dénonce le fait qu’à EDF il y a une ris­tourne de 90% sur le prix de l’électricité pour les sala­riés. Le PDG pour­rait chan­ger ça. ». Un pri­vi­lège qui va vrai­ment dis­pa­raître ?


Vendredi 3 mai 2019
Jour d’élections +5

Valbonne, après avoir voté à près de 20% pour la liste verte, der­rière LREM il est vrai, la ville socia­lo-éco­lo-bobo-fri­quée, se sur­passe en matière d’écologie. Le fief du socia­liste Christophe Étoré vient en effet de prendre une déci­sion pour le moins sur­pre­nante.
Il pro­pose de détruire une Trame Verte, le cor­ri­dor Bourelles !
Une nou­velle étude envi­ron­ne­men­tale pous­sée confirme l’importance de ce cor­ri­dor dans un contexte dépar­te­men­tal de grande frag­men­ta­tion des habi­tats natu­rels…
Alors, les arti­sans du pro­jet ont trou­vé la solu­tion pour rat­tra­per les dégâts : dépla­cer les arbres abat­tus à proxi­mi­té, ins­tal­ler des nichoirs, des pier­riers pour rep­tiles (déli­mi­tés par des ron­ciers), des arbustes sur la pas­se­relle pour que les chauve-sou­ris ne se perdent pas… Ce n’est hélas pas un canu­lar !
L’étude est en ligne sur le site de la DREAL (ser­vices envi­ron­ne­men­taux de la Région), et la DREAL pro­pose un for­mu­laire en ligne pour don­ner votre avis. Vous avez jusqu’au 9 juin.
Les mesures com­pen­sa­toires pour des­truc­tion d’espèces pro­té­gées (et de leurs habi­tats) ne rem­pla­ce­ront jamais ce cor­ri­dor. Il n’y a pas d’intérêt public majeur en jeu, la com­mune dis­pose d’autres par­celles pour le loge­ment col­lec­tif.
Et puisque nous sommes à Valbonne, je vous rap­pelle la mani­fes­ta­tion pré­vue cette semaine. Nous vous y atten­dons nom­breux.


Samedi 1er juin 2019
Jour d’élections +6


Le jour­nal Marianne, il y a tout juste une semaine, nous appre­nait une drôle de nou­velle, qui va ravir ceux qu’on accuse de vivre de fan­tasmes :
Depuis l’an 2000, l’Europe a accueilli 41 mil­lions d’immigrés comp­ta­bi­li­sés dans cinq pays, dont la France, le Royaume uni, l’Italie, l’Allemagne, et l’Espagne !
Le nombre d’immigrés arri­vés et comp­ta­bi­li­sés depuis l’an 2000 est exac­te­ment de 40 764 150. Parmi ceux-ci, près de huit mil­lions pour la France, soit…plus de douze pour cent de notre popu­la­tion (66 mil­lions).
Ces nombres sont des chiffres offi­ciels, qui évi­dem­ment ne prennent pas en compte les immi­grés illé­gaux.
Les nombres d’immigrés offi­ciel­le­ment recen­cés dans les quatre autres pays sont :
• Royaume Uni : près de neuf mil­lions
• Italie, près de six mil­lions
• Allemagne, plus de douze mil­lions
• Espagne, près de six mil­lions.
Alors ce soir, n’oubliez pas de regar­der la nuit du Ramadan sur votre chaîne de TV natio­nale, ou à défaut, écou­tez l’appel à la prière la prière isla­mique dans… la cathé­drale Saint-Louis des Invalides à Paris.

https://youtu.be/r7rWhESv1QQ


Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain…
Patrice LEMAÎTRE

1 commentaire

  1. Le par­ti socia­liste a réuni moins de 6% d’électeurs…mais son « Think Tank » Terra Nova est sub­ven­tion­né par EdF donc les 99% d’abonnés et par l’Etat donc par 100% des contri­buables…
    Quand va-t-on mettre fin à toutes des com­bines???

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 6Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.