Sélectionner la page

Pourquoi les agroglyphes font-ils peur ?

Pourquoi les agroglyphes font-ils peur ?
Note pré­li­mi­naire : nous pri­vi­lé­gie­rons l’ap­pel­la­tion agro­glyphe à « crop circle » puisque notre texte est écrit en fran­çais. Agro-glyphe signi­fie écri­ture (glyphe que l’on retrouve dans hié­ro­glyphe) sur la terre (agro).

Commençons par les faits.

Un grand des­sin appa­raît le 1er juin 2019 dans un champ situé dans le Val d’Oise, à Baillet-en-France (30 km au nord de Paris). Plusieurs cli­chés sont pris par le pilote d’un avion de l’aé­ro­drome voi­sin d’Enghien-Moisselles qui le publie sur le compte Facebook du club (illus­tra­tion ci-des­sus).
Ce phé­no­mène se pro­duit régu­liè­re­ment en Angleterre (d’où le nom anglais) et un peu par­tout ailleurs dans le monde. Il est plu­tôt rare en France.
S’il lui est impos­sible de nier l’exis­tence de ces des­sins, la pen­sée domi­nante est bien embar­ras­sée par ces faits qui n’ont pas d’ex­pli­ca­tions com­pa­tibles avec la doc­trine com­mune. La presse reste dis­crète. La science dénigre. Le peuple ne doit pas s’en pré­oc­cu­per.

La position de la science

La science est embar­ras­sée par ce phé­no­mène pour­tant fac­tuel et pal­pable car elle n’a pas les expli­ca­tions sur la cause et le mode opé­ra­toire de ces mar­quages.
Cette pos­ture est omni­pré­sente sur le site UFO-Scepticisme. Ce site se posi­tionne du côté des scep­tiques et nous explique :

Je suis prêt à parier qu’au moins un membre de l’é­quipe des circle makers à l’o­ri­gine de cette figure emprunte très régu­liè­re­ment la D301 ou tra­vaille dans une entre­prise située sur la petite butte. Le plus fort serait que l’un d’eux habite car­ré­ment l’une des mai­sons, mais ça a plu­tôt l’air d’être un vil­lage expo. En plus, du par­king, on a une vue sym­pa sur le champ, et donc sur le crop.
A signa­ler, et ça peut avoir son impor­tance : le grand bâti­ment blanc qu’on voit sur l’ho­ri­zon Nord-Est est la jar­di­ne­rie Truffaut. Un endroit idéal pour trou­ver tout le maté­riel à l’é­la­bo­ra­tion d’un crop circle : cordes, planches, rou­leaux… Laughing

Il y a même des res­tos sym­pas pour man­ger tran­quille en soi­rée, avant d’al­ler tra­cer la figure.Autre point impor­tant : j’é­vo­quais aus­si les recou­vre­ments qui per­mettent de retra­cer la chro­no­lo­gie de construc­tion, mais…

J’ignore si c’est fait exprès (à mon avis, ça l’est) : il n’y a aucun recou­vre­ment d’une figure sur une autre ! Chaque élé­ments est sépa­ré ou bien imbri­qué dans l’autre, ce qui ne néces­site aucun recou­vre­ment. Il aurait pu y en avoir au niveau des 2 grands crois­sants, mais aucun cercle n’est tra­cé au centre de ces figures : ils ont été construits d’un bloc, après tra­çage des contours. Or, les recou­vre­ments sont un élé­ments majeurs en faveur de l’o­ri­gine humaine, d’a­près le rap­port VECA : on ne peut pas les évi­ter en che­vau­chant diverses figures. Sauf que là, la confi­gu­ra­tion du crop fait qu’au­cun recou­vre­ment n’est néces­saire. Voilà donc pour­quoi je pense que c’est fait exprès, et que les auteurs ont lu le rap­port VECA. Very Happy

Le pro­blème avec ce type d’ex­pli­ca­tion, c’est qu’elle n’a rien de scien­ti­fique ! Elle fait réfé­rence au « rap­port VECA » alors qu’il est obso­lète et aban­don­né depuis long­temps.
Cette pos­ture, à la limite de l’ar­ro­gance, est l’op­po­sé même de la démarche scien­ti­fique.
Ces scep­tiques nous expliquent avec l’a­plomb que pro­cure la science qu’ils pensent déte­nir que ces des­sins sont réa­li­sés par des humains sans jamais :

  1. qu’au­cun groupe humain n’ait été capable de repro­duire la plu­part des agro­glyphes, ce qui consti­tue le fon­de­ment de la démarche expé­ri­men­tale et donc scien­ti­fique,
  2. qu’au­cun groupe humain n’ait été sur­pris en train de des­si­ner ces gigan­tesques signes alors qu’ils devraient requé­rir plu­sieurs per­sonnes par­fai­te­ment entraî­nées pen­dant des heures en pleine nuit.
Agroglyphe

On attend que des humains fassent la démons­tra­tion qu’ils sont capables de repro­duire de telles marques en pleine nuit et en quelques minutes

Mais à l’inverse, certains adeptes de ces signes y voient des messages mystiques.

Puisque les scien­ti­fiques ne sont pas capables d’ap­por­ter d’ex­pli­ca­tions, le phé­no­mène est acca­pa­ré par les cré­dules qui y voient des mes­sages en rela­tion avec l’Apocalypse, d’au­tant que l’a­gro­plyphe de Baillit-en-France est proche d’une croix des­si­née par une plan­ta­tion d’arbres, bien humaine :

Agroglyphe Baillit-en-France croix

Il n’a pas fal­lu long­temps à cer­tains pour y voir un signal divin en rela­tion avec l’in­cen­die de Notre-Dame.

Il est toutefois possible d’avoir une réelle démarche scientifique sur les agroglyphes.

Plusieurs scien­ti­fiques hon­nêtes se sont pen­chés sur ce phé­no­mène et concluent tous qu’il n’est pas d’o­ri­gine humaine, même si plu­sieurs agro­glyphes sont des pro­duc­tions d’o­ri­gine objec­ti­ve­ment humaine.

Il est alors intéressant de se poser la question : quel est le but de ces humains à vouloir troubler la démarche scientifique ? (cliquer sur la flèche à droite)

Nous retrou­vons la même démarche per­tur­ba­trice avec les OVNIs où des humains s’a­musent à per­tur­ber la démarche scien­ti­fique en géné­rant des canu­lars.

Pourquoi ? Dans quel but ?

Cela doit être mis en rela­tion avec l’in­fil­tra­tion aujourd’­hui avé­rée d’as­so­cia­tions ufo­lo­gistes par des élé­ments de la CIA, au moment de l’af­faire Rockwell, dont la mis­sion consis­tait à décré­di­bi­li­ser ces asso­cia­tions par des témoi­gnages exces­sifs. Cela ne peut que démon­trer que le gou­ver­ne­ment amé­ri­cain avait inté­rêt à dis­qua­li­fier ces asso­cia­tions.

On peut donc ima­gi­ner que les per­sonnes qui se donnent du mal pour des­si­ner tant bien que mal des agro­glyphes ont pour objec­tif de décré­di­bi­li­ser les enquê­teurs hon­nêtes.

Daniel HarranDaniel Harran — doc­teur ès Sciences et Maître de confé­rence en phy­sique — fait par­tie de ces cher­cheurs qui se penchent sur le pro­blème avec une réelle démarche scien­ti­fique. Des années de recherche lui font avan­cer que ces agro­glyphes « sont le lan­gage de la Nature, qui s’ex­prime ain­si grâce à des êtres élé­men­taires atta­chés à la Terre, pour invi­ter l’Homme à élar­gir sa conscience. »

Il est l’au­teur de plu­sieurs ouvrages sur les agro­glyphes et sur d’autres phé­no­mènes que la science moderne ne par­vient pas à expli­quer tant qu’elle reste confi­née dans ses pos­tures dog­ma­tiques, contraires — encore une fois — à la recherche expé­ri­men­tale.

Vous pou­vez très faci­le­ment prendre connais­sance du résul­tat de ses recherches ori­gi­nales dans ses livres bien sûr, mais éga­le­ment sur son site inter­net : Écoute la Terre.

Concluons par cette ques­tion que seul Nietzsche sait poser de cette manière : « Quelle dose de véri­té sommes-nous prêts à sup­por­ter ?»

Georges Gourdin

8 Commentaires

  1. Extraordinaire

    Répondre
  2. Je suis l’être de Lumière qui pénètre dans l’es­prit des humains pour leur faire fabri­quer des crop circles. Mes frères et sœurs et moi n’a­vons trou­vé cela que depuis les années 90. Avant ce n’é­tait que des verses ou du fau­chage. Pourquoi leur fait on faire des crop circles ? C’est pour aver­tir les humains qu’ils pol­luent trop la terre. Pourquoi puisque tout le monde le sait par la radio, la télé, la presse et ses propres constats ? Parce que nous savons que les humains ne font plus confiance aux infos du monde entier par contre aux Êtres de Lumière oui. Pourquoi puisque nous pou­vons leur faire faire des crop circles n’en­voyons nous pas un mes­sage clair télé­pa­thique à l’hu­ma­ni­té ? C’est quan­tique vous com­pren­drez plus tard. Si D Harran sort de son domaine de com­pé­tences c’est qu’il est urgent qu’il nous fasse connaître à ses pairs et que nous sommes asso­ciés au petit peuple de la forêt pol­luée. Oui l’homme tue les arbres mais aus­si les far­fa­dets ! C’est un crime contre la gno­mi­tude et l’hu­main en est tenu pour res­pon­sable.

    Répondre
    • Bin, on dirait que ça ne marche pas trop votre truc. Les humains dont vous péné­trez l’es­prit pour leur faire des­si­ner ces crop circles (selon vous) feraient mieux de trou­ver autre chose de plus pro­bant.

  3. Ces scep­tiques qui se drapent dans la science me rap­pellent les dévots qui ont condam­né Galilée. Ce sont des adeptes de la terre plate !
    Au pré­texte que leurs sens ne per­çoivent pas que la terre est ronde ou que ces des­sins sont EXTRA-ordi­naires, ils se rat­tachent à ce que leurs sens leur com­mandent.
    Ils en arrivent à des pos­tures cré­dules et oppo­sées à la démarche scien­ti­fique : pour ces pseu­do-scien­ti­fiques ces des­sins sont l’œuvre de mys­té­rieux « circle makers » que cer­tains ont même ren­con­trés ! « C’était à pré­voir, après l’ap­pel d’Astronogeek il y a quelques semaines à faire des crop circles un peu par­tout en France. D’ailleurs, quel­qu’un a presque ven­du la méche ».
    Circulez, y a rien à voir ! Moi j’ai tout com­pris !
    Ces plai­san­tins sont des mal­fai­sants qui nuisent à la recherche de la véri­té. Ils se font les com­plices de l’obs­cu­ran­tisme et leurs adeptes avec.

    Répondre
    • Bonjour.
      Il me semble, mais vous allez me détrom­per rapi­dem­ment que la ré-écri­ture de l’Histoire (Galilée par exemple) n’est pas un argu­ment de poids. (lire Serge Cosseron « Galilée 22 juin 1633 – la science en ques­tion chez Acropole)
      L’emploi du vocable « pseu­do » en par­lant de scep­tiques n’a­mène aucun argu­ment non plus sinon un non sens ici. mais ne chi­po­tons pas non plus.
      Votre dia­tribe aurait été construc­tif si, en lieu et place de pon­cifs accu­sa­teurs écu­lées, vous y aviez pla­cé autant d’éner­gie (je n’ose dire Bovis) en une démons­tra­tion même peu aca­dé­mique. Je vous pro­pose, si le sujet vous tiens réél­le­ment à coeur, de par­ti­ci­per, pour le pro­chain crop, à son étude avec VECA. Si vous avez rai­son dans vos cri­tiques je rem­bourse le moindre frais sinon c’est vous qui payé ! Chiche ? Je me fais fort de vous démon­trer le bien fon­dé des élé­ments de ce rap­port, loin d’être obso­lète sauf dans les esprits cha­grins, que pro­po­sez vous en échange comme outils ?
      Vous ver­rez rien de dou­lou­reux (sauf peut-être pour sa croyance et ses cer­ti­tudes ?) mais dia­ble­ment effi­cace cepen­dant car la méthode , si nous ne sommes pas scien­ti­fiques et cela est une véri­té, elle, est rigou­reuse.

    • Monsieur, je par­tage entiè­re­ment votre point de vue et appré­cie qu’il soit expri­mé en Français et non en nov­langue ou en cha­ra­bia comme c’est si sou­vent le cas.

  4. Le rap­port VECA est tou­jours d’ac­tua­li­té quoi qu’en disent les croyants en des hypo­thèses exo­tiques. Il n’a jamais été démen­ti, avec argu­ments et débat contra­dic­toire. L’expérience dite de Sarraltroff a mis en défaut TOUS les croyants en des hypo­thèses exo­tiques qui se sont ren­dus sur les lieux et qui avec leurs pen­dules et autres « preuves » ont affir­mé que l’a­gro­glyphe n’a­vait pas été réa­li­sé par des humains. Les seules per­sonnes qui ne se soient pas lais­sées avoir sont celles qui ont étu­dié la figure selon les prin­cipes du rap­port VECA. Les faits sont têtus beau­coup plus que les hypo­thèses déli­rantes.
    Monsieur HARRAN ne doit pas bien connaître le dos­sier des crop-circles et a du se faire son opi­nion en lisant et écou­tant le pire de ce qui est pro­duit à ce sujet. C’est inquié­tant pour un scien­ti­fique ! La croyance est mau­vaise conseillère, le recou­pe­ment des sources et sur­tout appré­hen­der celles qui divergent de la dite croyance est essen­tiel. Le pro­blème est qu’il me semble que Monsieur HARRAN use de son titre de scien­ti­fique comme argu­ment d’au­to­ri­té et influen­ceur de celles et ceux qui se laissent abu­ser par ce biais. Regrettable ! La perte de confiance qui est consta­tée dans la popu­la­tion en France et ailleurs, envers la science et les scien­ti­fiques ne peut qu’aug­men­ter à la lec­ture de tels articles empreints d’er­reurs d’au­tant qu’elles sont assé­nées avec une telle assu­rance et je dirais même une telle vin­dicte à l’é­gard de ceux qui ne sont pas dans l’ex­tra­or­di­naire et qui jus­ti­fient leurs posi­tions.

    Répondre
  5. Obsolètes ? Allons donc.
    Voyons donc :

    - http://cnegu.forumactif.org/t68-gongelfang-57-par-gilles-munsch-et-raoul-robe
    http://cnegu.forumactif.org/t69-les-principes-du-rapport-veca-a-nouveau-verifies-a-hesse-57-par-francine-cordier-seray-gilles-munsch-et-patrice-seray
    http://cnegu.forumactif.org/t70-crop-circle-a-brouviller-57-par-francine-cordier-seray-et-patrice-seray
    http://cnegu.forumactif.org/t71-crop-circle-le-signe-de-checy-45-par-francine-cordier-seray-patrice-seray-et-gilles-munsch
    http://cnegu.forumactif.org/t72-analyse-du-crop-circle-de-rauwiller-67-par-olivier-decker
    http://cnegu.forumactif.org/t87-crop-circle-de-vieux-lixheim-par-olivier-decker-et-gilles-munsch
    http://cnegu.forumactif.org/t89-crop-circle-a-sarraltroff-57-en-juin-2018-par-gilles-munsch

    Pour ce der­nier l’au­teur du rap­port VECA n’é­tait pas au cou­rant de l’ex­pé­rience.

    Toujours obso­lète VECA ?
    Voyons encore :

    C’est une expé­rience en aveugle du sujet fait par des you­tu­beur qui pra­tique l’es­prit cri­tique

    Le sujet des CROP CIRCLES est un bon pré­texte pour réflé­chir un peu sur la notion de « spé­ci­fi­ci­té » d’une methode.

    ▶️ Hygiène Mentale N°27 : Crop Circles
    https://youtu.be/iB6gcSyl6Fs

    ▶️ Astronogeek :
    https://youtu.be/XtO_KLxb2Mk

    ▶️ Un Monde Riant :
    https://youtu.be/VrXnZsNcLuI

    ▶️ Defakator :
    https://youtu.be/XYKs5HxhHRQ

    ▶️ La Tronche en Biais :
    https://youtu.be/-CK4pLMn8‑s

    Un article du Républicain Lorrain sur le sujet :
    https://www.republicain-lorrain.fr/…/le-crop-circle-etait‑l…

    Plein d’autres res­sources sont en des­crip­tion de la vidéo.

    #CropCircleSarraltroff #Zététique

    Bref la science comande de la repro­duc­tion, du fal­sai­fiable et ne se contente pas d’ar­gu­ment d’au­to­ri­té ou de pon­cifs écu­lés à la pelle. Alors OUI le rap­port VECA n’est pas un rap­port scien­ti­fique et l’au­teur lui-même s’en défend à chaque fois que cette inep­tie resort ça et là. Non VECA n’est pas scien­ti­fique et aucun scep­tique ne se retranche der­rière ça. En revanche les méthodes elles le sont ! Nuance séman­tique que nul de devrait igno­rer.

    Enfin, pour ceux qui refuse la véri­té et jus­qu’à preuve du contraire nous l’a­vons mis en lumière (les CC sont d’o­ri­gine humaine), pre­nez vous en main, inva­li­dé VECA et ses prin­cipes et faites une publi­ca­tion aus­si docu­men­tées et argu­men­tées. Nous ne refu­se­rons pas les évi­dences si elles sont dûment étayées. Bien au contraire.
    Enfin pour conclure (il y a tans à dire) : Non non n’a­vons pas cette cos­mo­trouille qui nous col­le­rais aux fesses (ou ailleurs), bien au contraire. Nous ten­tons de com­prendre mais pas au point de gober une dia­tribe indi­geste.

    Merci
    P SERAY

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 4Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.