Sélectionner la page

Bâtir c’est s’inscrire dans l’Histoire

De Guédelon en Bourgogne à Hauterives dans la Drôme, deux démarches que tout oppose — de prime abord — mais si proches dans le fond car elles par­tagent toutes deux la volon­té de s’inscrire dans l’Histoire.

le fac­teur Cheval qui a réa­li­sé son Palais Idéal. Il le com­mence en 1879 à 43 ans, pour le ter­mi­ner 33 ans plus tard en 1912.

Facteur Cheval

… d’une qua­ran­taine de com­pa­gnons.
Commencé en 1998, le chan­tier d’un châ­teau médié­val du XIIIe devrait être ache­vé vers 2025.

Château-fort Guédelon

… hors toutes les règles de l’art, défiant les lois de la gra­vi­té. Une brouette et une truelle pour tout outil. Le fac­teur Cheval, tout corps de métiers à lui tout seul. Avec pour seul plan d’architecte, les cartes pos­tales exo­tiques qu’il dis­tri­buait dans sa tour­née de poste.

Facteur Cheval exotisme

… de métiers d’œuvres. Carriers, tailleurs de pierres, for­ge­rons, char­pen­tiers, cor­diers, maçons, tui­liers, chaul­liers, meu­nier, van­niers, char­re­tiers… tous com­pa­gnons.

Guédelon

… d’une civi­li­sa­tion en pleine trans­for­ma­tion. En pleine révo­lu­tion indus­trielle, en pleine époque des colo­ni­sa­tions, cet homme illu­mi­né s’est per­du dans un glou­bi boul­ga civi­li­sa­tion­nel, pré­mices du mon­dia­lisme à venir dans ce siècle nais­sant. Un ensemble cultu­rel dont les intel­lec­tuels essaient vai­ne­ment de trou­ver une cohé­rence. La France, déjà au XIX, est fas­ci­née par ces terres loin­taines d’orient. Le fac­teur Cheval rêve de sable chaud. Des images qui se téles­copent, entre valeurs enra­ci­nées et diver­si­té hors sol.

Facteur Cheval Dieu Patrie Travail

Facteur Cheval mosquée

… les valeurs du com­pa­gnon­nage : la trans­mis­sion, l’apprentissage, les confré­ries, mais aus­si la rec­ti­tude de l’équerre, du com­pas et du fil à plomb.

Guédelon compas équerre

Guédelon métiers

… qui a pu faire encore hier sans être tra­cas­sé par toutes sortes de normes et contraintes, sur des écha­fau­dages impro­bables. Une liber­té d’entreprendre dis­pa­rue aujourd’hui.

Facteur Cheval échafaudages

… qui s’est vu refu­ser les écha­fau­dages en tenons et mor­taises. Il aura donc fal­lu céder quelques conces­sions à la moder­ni­té. Chausses de lin, mais chaus­sures de sécu­ri­té obli­ga­toires sur le chan­tier. Les contrô­leurs du Travail sévissent doré­na­vant par­tout dans notre monde moderne.

Guédelon vis modernité

Les grandes civi­li­sa­tions sont celles qui ont lais­sé des œuvres d’architecture. Les Pyramides, le Pont du Gard, le Mont-Saint-Michel. À Guédelon on s’y emploie. Chaque géné­ra­tion ajoute ici sa pierre à l’édifice, laisse son emprunte dans l’Histoire, comme ce simple fac­teur des postes. Je ne suis pas sûr qu’il res­te­ra grand chose du Centre Beaubourg de Pompidou ou du musée des Arts pre­miers de Chirac.
Grand sage et phi­lo­sophe popu­laire, Ferdinand Cheval décla­rait : « Ce n’est pas le temps qui passe, mais nous ». Les paroles des vivants s’envolent, les pierres leur sur­vivent et res­tent les témoins de leurs pas­sages.
Nos élites sui­ci­daires et per­verses s’évertuent à faire du pas­sé fait table rase. Elles ne connaissent pas notre Histoire, ignorent notre culture, bafouent notre iden­ti­té et bradent les bijoux de familles.

Michel Lebon

N.B. Un char­pen­tier bûche­ron de Guédelon s’adresse à un groupe de visi­teurs sur « la forêt » de Notre-Dame qui a brû­lé. Il explique qu’à Guédelon, ils ont tout le bois néces­saire pour recons­truire la char­pente réduite en cendres. Deux hec­tares de bois ser­rés suf­fisent. Nul besoin de grosses grumes, anciennes, l’aubier de troncs suf­fit à la qua­li­té de l’ouvrage, comme au Moyen-Âge. Ils savent faire, à l’identique. Mais ils ne seront pas même consul­tés.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 5Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.