Sélectionner la page

Nice Matin « balance »

Les faits : dans son édi­tion de lun­di 29 juillet 2019, Nice Matin pré­sente les mariages du week-end. Pour qui sait lire, sur trois mariages pré­sen­tés, deux concernent des mariages entre homo­sexuels.
Nice Matin 29 juillet 2019 MariagesCette pré­sen­ta­tion inten­tion­nelle n’a pas man­qué de sus­ci­ter des réac­tions très cri­tiques de la part des lec­teurs du quo­ti­dien régio­nal.

Nice Matin, qui ne sur­vit que grâce aux sub­ven­tions publiques (et encore bien mal : lire Les sala­riés de Nice Matin font la fine bouche dans notre édi­tion du 18 juillet 2019), s’é­rige aus­si­tôt en garant de la Bien Pensance avec cette mise au point de la rédac­tion du jour­nal :
Nice Matin 31 juillet 2019 MariagesNous y retrou­vons bien enten­du la lita­nie habi­tuelle : « vivre ensemble », « lien au sein de la com­mu­nau­té azu­réenne » — les gen­tils — face à des « com­men­taires mal­veillants, inju­rieux, vio­lents, cruels, racistes, sexistes », « homo­pho­bie archaïque », « haine » — les méchants —. Nice Matin sort aus­si le bâton : « la peine encou­rue peut aller jus­qu’à 6 mois d’emprisonnement et 22 500 euros d’a­mende » car « l’ho­mo­pho­bie ou la trans­pho­bie finit par tuer ».

Dans sa rage homo­phile et trans­phile, Nice Matin avance : « Sur 10 pho­tos d’é­poux fraî­che­ment mariés, deux concer­naient des homo­sexuels. »

Non ! Sur 3 photos d’époux fraîchement mariés, deux concernaient des homosexuels.

Le plus grave, c’est que Nice Matin « balance » les noms des auteurs des mes­sages mal­veillants, inju­rieux, vio­lents, cruels, racistes, sexistes.

Alors que tous les jours les faits divers les plus sor­dides sont annon­cés en mas­quant déli­bé­ré­ment les noms de leurs auteurs, afin de les pro­té­ger, eux et leur entou­rage, ici, pas de pro­tec­tion : tous les noms sont balan­cés en clair (Nice Provence Info a flou­té ces noms) his­toire de faci­li­ter le tra­vail de la police. Bien sûr que les auteurs de ces com­men­taires s’af­fichent sur les réseaux sociaux et Nice Matin ne fait que reprendre une infor­ma­tion publique. C’est pour­tant bien inten­tion­nel­le­ment qu’il le fait puis­qu’il ne le fait pas dans des cas bien plus graves.

De quel côté est la haine ?

Notre quo­ti­dien régio­nal ne s’ho­nore guère par une telle manœuvre qui n’est pas sans rap­pe­ler « les heures les plus sombres de notre his­toire » comme aime à le rap­pe­ler la Police de la Pensée.

Nice Matin est issu de la Résistance. Il est à pré­sent du côté de la déla­tion.

Massimo Luce

Notre illus­tra­tion à la une : une « bouche de lion », boite aux lettres pour les dénon­cia­tions ano­nymes au palais des Doges, à Venise (Italie). Traduction de l’ins­crip­tion dans la pierre : « Dénonciations secrètes contre toute per­sonne qui dis­si­mule des faveurs ou des ser­vices, ou qui cherche à cacher ses vrais reve­nus » [selon Wikipedia].

6 Commentaires

  1. A force de faire des vagues, les homo­sexuels vous subir un tsu­na­mi.
    J’accepte la manière de vivre de cha­cun mais res­tons dis­crets et cor­rects !

    Répondre
  2. Homosexualité ne veut rien dire, car la sexua­li­té néces­site un sexe mâle et un sexe femelle, c’est le fon­de­ment de la bio­lo­gie et de la vie. Le sexe entre deux hommes ou entre deux femmes ne peut être de la sexua­li­té, tout comme hété­ro­sexua­li­té qui est un pléo­nasme.
    Faire jou­jou avec son zizi ou mettre son zizi dans le caca, c’est jouer avec la merde.
    Un point c’est tout.

    Répondre
  3. Par ses réac­tions hys­té­riques, la com­mu­nau­té gay ne fait qu’at­ti­ser les haines réci­proques.
    Cette hys­té­rie homo­phile (« Gay Pride » : fier d’être homo !) peut être per­çue comme une pro­vo­ca­tion par les familles qui s’é­ver­tuent à faire et éle­ver des enfants. Il n’y a pas de « Family Pride ».
    Les homo­sexuels doivent com­prendre de leur côté que l’im­mense majo­ri­té des gens est aga­cée par leur mili­tan­tisme osten­ta­toire.
    La tolé­rance à l’é­gard des homo­sexuels était bien plus grande sans cette pro­pa­gande et cette judi­cia­ri­sa­tion. Depuis tou­jours de très grands artistes homo­sexuels ont pu expri­mer leur talent (Michael Ange, Léonard de Vinci, ou plus près de nous Jean Marais, Charles Trenet ou Hervé Villard).
    Nul ne conteste que l’ho­mo­sexua­li­té est pré­sente dans la nature, mais la nature, qui fait bien les choses, a fait en sorte que les homo­sexuels ne puissent pas se repro­duire, quoi qu’en dise Coluche. La vie natu­relle repose entiè­re­ment sur la bisexua­li­té.
    Laissons du temps au temps, Après l’ef­fet de mode et d’op­por­tu­nisme poli­ti­cien, la vague décli­ne­ra… tout natu­rel­le­ment !

    Répondre
  4. Dans notre socié­té en pleine décom­po­si­tion, il est bien plus grave d’être homo­phobe, trans­phobe à pré­sent, que par­ri­cide ou vio­leur réci­di­viste. Il est éga­le­ment bien plus grave d’être homo­phobe que par­jure (affaire Benalla par exemple).
    Lorsque notre pré­sident, fraî­che­ment élu, reçoit Poutine en grandes pompes à Versailles, quel est le sujet qui le pré­oc­cupe ? Les ten­sions géo­po­li­tiques mul­tiples ? La menace de l’u­ti­li­sa­tion de la bombe nucléaire ? La sur­po­pu­la­tion mon­diale ? L’épuisement des res­sources de notre pla­nète ? Non ! Ce qui le pré­oc­cupe, ce sont les mino­ri­tés LGBT en Tchétchénie !

    Répondre
  5. Une pho­bie est une peur irrai­son­née, irra­tion­nelle. Donc, par défi­ni­tion, incon­trô­lable.
    Ainsi, l’a­rach­no­pho­bie est la peur des arai­gnées. Qui son­ge­rait à condam­ner un arach­no­phobe.
    L’homophobie est donc la peur de se faire sodo­mi­ser. Mettez‑y de la bonne volon­té, le vivre-ensemble c’est se mélan­ger, c’est clair ?
    En somme, ou vous accep­tez gen­ti­ment, ou on vous met en pri­son (pour le même résul­tat à la fin).
    Dans cette socié­té à l’en­vers, la pédo­phi­lie des élites n’est pas condam­nable, sans doute que la « pédo­pho­bie », peur irrai­son­née des pédo­philes est un délit.

    Répondre
  6. Je n’ac­cep­te­rai jamais que mes enfants fré­quentent cet éta­blis­se­ment où est affec­té ce pro­vi­seur homo­sexuel mili­tant.

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 4Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.