Non à l’extension inconsidérée de l’aéroport de Nice !

Communiqué de V.I.E., Vence Initiative Environnement :

Chers tous,

Vous le savez peut être, un énorme pro­jet se pro­file sur notre ter­ri­toire, qui en menace gra­ve­ment l’é­qui­libre : l’ex­ten­sion de l’aé­ro­port de Nice, impli­quant une aug­men­ta­tion de 4 mil­lions de pas­sa­gers par an.
Plusieurs rai­sons nous poussent à nous y oppo­ser, via l’en­quête publique dont nous vous joi­gnons les coor­don­nées.
• la pol­lu­tion avec les émis­sions de par­ti­cules fines et de CO2 res­pon­sable chaque année de plus de 500 morts prématurées.C’est donc pour nous une ques­tion de san­té publique.
• la pol­lu­tion sonore, d’ores et déjà insup­por­table pour les habi­tants des quar­tiers ouest de Nice et pour ceux d’Antibes et de Villeneuve Loubet.
• l’aug­men­ta­tion de la pro­duc­tion de déchets, alors que nous ne savons pas, dès aujourd’­hui, com­ment gérer la pro­duc­tion actuelle et que nous sommes contraints de les envoyer en par­tie chaque jour dans le Pas de Calais et en Allemagne.
• l’im­pact sur les sites Natura 2000 de l’embouchure du Var, indis­pen­sable à la faune sau­vage de notre dépar­te­ment.

Toutes les prin­ci­pales villes tou­ris­tiques d’Europe com­mencent à réduire l’am­pleur de leur fré­quen­ta­tion et prennent des mesures dras­tiques pour modi­fier leur poli­tique de tourisme…toutes, sauf nous !

Nous vous pro­po­sons de témoi­gner, à l’aide des exemples ci-joints, sur le site de l’en­quête publique, avant le 25 novembre 2019 à 17 heures.

Oui, c’est tard, nous en sommes déso­lés, mais cela ne vous pren­dra que quelques minutes. Si nous ne disons rien, c’est que nous sommes d’ac­cord.

Et ce jeu­di 28 novembre grand débat public sur le sujet Salle Laure Écard à Nice 50 bou­le­vard St Roch !

Réservation obli­ga­toire gra­tuite sur Eventbrit.Extension aéroport Nice Débat public 28 novmenre 2019

Merci à vous tous.
V.I.E.

Enquête publique exten­sion T2.2 aéro­port Nice – ges­tion des déchets

1- Actuellement l’aéro­port pro­duit 3 000 tonnes de déchets par an (res­tau­ra­tion des pas­sa­gers et des sala­riés, l’administration des entre­prises, l’entretien des infra­struc­tures, le fret et le tra­fic aérien).
L’aéroport de Nice pré­voit l’ex­ten­sion du Terminal 2 pour per­mettre d’ac­cueillir 18 mil­lions de pas­sa­gers à l’ho­ri­zon 2022, soit 4 mil­lions de plus qu’ac­tuel­le­ment. Cette aug­men­ta­tion du tra­fic aérien indui­ra donc une aug­men­ta­tion de la pro­duc­tion des déchets par les dif­fé­rentes acti­vi­tés de l’aéroport (envi­ron 25% au pro­ra­ta de l’activité géné­rale de l’aéroport)!
Dans la crise actuelle de la ges­tion des déchets en Région PACA due au manque d’exutoires sur son ter­ri­toire, quelle est la prise en compte dans ce pro­jet de l’augmentation de la quan­ti­té de déchets qui sera pro­duite si cette exten­sion venait à se réa­li­ser ? Quel en sera le coût pour la col­lec­ti­vi­té ? Quels seront les GES sup­plé­men­taires émis pour le trans­port de ces déchets ?

2- Je suis contre ce pro­jet d’extension du Terminal 2 de l’aéroport de Nice Côte d’Azur, car il contri­bue­ra néces­sai­re­ment, tant direc­te­ment qu’indirectement, à accroître les pol­lu­tions atmo­sphé­riques de la ville de Nice, déjà for­te­ment tou­chée par la pol­lu­tion (trois conten­tieux : euro­péens et conseil d’État).
Si l’on intègre les réduc­tions d’intensité d’émission de pol­luants affi­chées dans le mémoire de réponse de l’aéroport à l’avis de l’autorité envi­ron­ne­men­tale (page 6), et qu’on les matche avec l’aug­men­ta­tion du tra­fic pas­sa­gers pré­vus (en uni­tés de tra­fic = 1000 pas­sa­gers), on voit que l’aé­ro­port décroche for­te­ment des enga­ge­ments de la Métropole Nice Côte d’Azur sur son PCAET en 2025 : l’aé­ro­port NCA pro­dui­ra en 2025 :
• NOx (oxydes d’azote) : ‑0.09% par rap­port à 2010, alors que le PCAET pré­voit une réduc­tion de ‑56% (écart : 55,91%).
COV (com­po­sés orga­niques vola­tiles) : +8,61% par rap­port à 2010, alors que le PCAET pré­voit une réduc­tion de ‑31% (écart : 39,61%).
TSP (par­ti­cules fines) : +3,97% par rap­port à 2010, alors que le PCAET pré­voit une réduc­tion de ‑46% des TSP (écart : 49,97%).

Comment peut-on rai­son­na­ble­ment auto­ri­ser un tel pro­jet, pré­sen­tant autant de risques pour la popu­la­tion niçoise, alors que la pol­lu­tion atmo­sphé­rique tue pré­ma­tu­ré­ment 500 per­sonnes par an à Nice (selon des don­nées du PRSE 3 PACA, de l’ARS PACA et de nom­breuses études épi­dé­mio­lo­giques) ?

3- Je ne suis pas d’accord avec ce pro­jet d’extension du Terminal 2 de l’aéroport de Nice Côte d’Azur, car rien ne garan­tit que ce pro­jet per­mette une ‘’crois­sance neutre en car­bone’’ selon les termes du com­man­di­taire. Comment peut-on assu­rer en effet qu’une crois­sance du tra­fic pas­sa­ger de +30% puisse être inté­gra­le­ment absor­bée par un meilleur taux de rem­plis­sage avion (ne dépen­dant que des com­pa­gnies aériennes et des cen­trales de réser­va­tion), alors que celui-ci est déjà de 80,6% en 2018 et atteint des niveaux de 99% sur cer­taines com­pa­gnies aériennes en période esti­vale ? Lorsqu’on applique +30% au taux de rem­plis­sage de 86,4% du mois de juillet 2018, on obtient un taux de rem­plis­sage de 112%… Idem pour une offre de sièges sup­plé­men­taires qui induit l’usage d’avions plus lourds et donc plus émet­teurs notam­ment de gaz à effet de serre.
Pourquoi donc ne pas réfu­ter ce dos­sier basé sur des don­nées très ten­dan­cieuses voire infon­dées ?

4- Je suis contre l’extension du Terminal 2 de l’aéroport de Nice Côte d’Azur, car il met en place une confi­gu­ra­tion géné­ra­trice de davan­tage de nui­sances : pol­lu­tions atmo­sphé­riques et sonores. Le bruit est déjà très impor­tant pour les rive­rains et les Niçois, bien que le mémoire de réponse (p.8) à l’avis de la MRAe (recom­man­da­tion 5) pré­cise que ‘’le Plan d’Exposition au Bruit est basé sur un nombre de mou­ve­ments d’avions 20% plus impor­tant que ceux obser­vés actuel­le­ment’’.

Pourquoi ne pas exiger un moratoire sur tout projet de croissance d’activités basées sur des énergies thermiques fossiles ?

Vence Initiative Environnement – V.I.E.
Trophée Or et argent « Climat Énergie » du Conseil Départemental des Alpes Maritimes
1er prix Environnement 2017 Fondation Norauto
tél.: 06 24 62 76 39
Site web
Suivez nous sur Facebook :
Et retrou­vez éga­le­ment nos ini­tia­tives Repair Café Pays Vençois