Ma bonne semaine de mauvaise foi (8 mars 2020)

Dimanche 1er mars 2020

Chronique du Kali Yuga :

Vladimir Poutine, le pré­sident russe, sou­haite réfor­mer la Constitution de son pays. Il désire notam­ment y intro­duire deux amen­de­ments :
• l’un fixant le prin­cipe qu’un mariage n’est pos­sible qu’entre un homme et une femme,
• l’autre intro­dui­sant la men­tion de Dieu dans le texte.
Ces amen­de­ments consti­tu­tion­nels, qui ont fait s’é­tran­gler la plu­part des com­men­ta­teurs euro­péens et fran­çais en par­ti­cu­lier, ont été adop­tés à l’unanimité par les dépu­tés en pre­mière lec­ture.
Le pré­sident russe a en outre sou­mis 24 pages sup­plé­men­taires d’amendements avant la seconde lec­ture, la plus impor­tante, qui aura lieu mar­di pro­chain 10 mars.
« Les amen­de­ments du pré­sident sont le résul­tat de son dia­logue avec les repré­sen­tants de toutes les fac­tions et de la socié­té civile », a indi­qué le pré­sident de la Douma, Viatcheslav Volodine à la chambre basse du Parlement russe. Ces amen­de­ments pré­voient que la men­tion de « la foi en Dieu » des Russes soit intro­duite dans la Constitution et sti­pulent qu’un mariage est l’union d’un homme et d’une femme, a pré­ci­sé le vice-pré­sident du par­le­ment, Piotr Tolstoï. Le pré­sident russe avait déjà évo­qué l’idée de fixer le prin­cipe de l’interdiction du mariage entre per­sonnes du même sexe mi-février, lors d’une ren­contre avec un groupe de tra­vail char­gé de plan­cher sur les chan­ge­ments.
Voilà des dis­po­si­tions fortes que sou­tient le peuple russe ! Qui aura le cou­rage de suivre l’exemple en France ?Poutine_tire_cravate_Obama

Lundi 2 mars 2020

Selon l’a­dage que nous res­pec­tons et qui dit qu’une socié­té mul­ti-cultu­relle, ou mul­ti-raciale devient obli­ga­toi­re­ment une socié­té mul­ti-raciste, les évé­ne­ments qui se sont dérou­lés ven­dre­di der­nier à la gare de Lyon à Paris, s’ils sont cho­quants, n’ont rien de sur­pre­nant. À l’occasion d’un concert, des cen­taines de Congolais se sont affron­tés sur fond de dif­fé­rend poli­tique dans leur pays, avant de mettre à sac le quar­tier.
Au moins 71 per­sonnes ont été inter­pel­lées au cours de la soi­rée, ce qui a don­né lieu à 52 gardes à vue. Mais à leur issue, seule­ment quatre per­sonnes seront jugées, soit en com­pa­ru­tion immé­diate, soit ulté­rieu­re­ment via une convo­ca­tion devant le tri­bu­nal, et une seule enquête pré­li­mi­naire a été ouverte. Dix alter­na­tives aux pour­suites ont été pro­non­cées, par­mi les­quelles plu­sieurs rap­pels à la loi. 37 gardes à vue ont don­né lieu à un clas­se­ment sans suite !
Ainsi donc, mettre un quar­tier à sac, blo­quer com­plè­te­ment une gare, incen­dier des véhi­cules, ça ne mérite qu’un rap­pel à la loi. Il serait temps que la jus­tice dans ce pays fasse réel­le­ment son tra­vail…

Ce que ne montrent pas les media : le résul­tat de la manif des immi­grés congo­lais à la gare de Lyon. 😡Chut ! Il ne faut pas effrayer les fran­çais ! Combien d’in­ter­pel­la­tions ?

Gepostet von Alain Duprat am Sonntag, 1. März 2020

Mardi 3 mars 2020

Les élec­tions muni­ci­pales, c’est pour bien­tôt, si le coro­na­vi­rus ne donne pas l’i­dée au gou­ver­ne­ment de les annu­ler pour évi­ter la raclée pré­dite !!!
Comme à chaque fois, les anec­dotes pleuvent, plus ou moins drôles, plus ou moins graves, mais j’a­voue que celle-ci m’a bien plu.
Faut-il y voir une peur de la fuite des membres du par­ti ? encore deux dépu­tés et un séna­teur qui ont quit­té le navire cette semaine. LREM recrute tous azi­muts. Et à Thonon-les-Bains en Haute Savoie, une liste se pré­sente avec pas moins de six per­sonnes de la même famille ! Népotistes les Marcheurs ? Allons, vous êtes mau­vaise langue !Thonon-les-Bains-liste macroniste

Mercredi 4 mars 2020

Je ne suis pas un défen­seur de la voi­ture élec­trique, solu­tion ven­due par les lob­bies de l’é­co­lo­gie verte, aux­quels les gou­ver­ne­ments obéissent en culpa­bi­li­sant le conduc­teur Lambda de pol­luer avec son die­sel « la clope au bec » selon l’ex­pres­sion de Griveaux le Branleur ! La voi­ture élec­trique com­bine à mes yeux plus de défauts que d’a­van­tages quand on y regarde bien. Elle est plus pol­luante à fabri­quer que n’im­porte quel modèle, elle est plus pol­luante à recy­cler (bat­te­ries), quand au confort de conduite… Bon cou­rage si vous par­tez en vacances avec la petite famille, pré­voyez des délais de route à ral­longe si vous n’a­vez pas un modèle hybride. Si c’est le cas, à part cer­tains modèles haut de gamme, n’at­ten­dez pas des per­for­mances excep­tion­nelles. Si les véhi­cules ne sont pas rechar­gés au domi­cile ou sur le lieu de tra­vail, cela devient rapi­de­ment un cau­che­mar. Et l’autonomie sur les longs tra­jets devient impos­sible à gérer sans capa­ci­tés de recharges rapides sur les grands axes auto­rou­tiers.
Et voi­ci jus­te­ment un petit sou­ci sup­plé­men­taire : après Ionity, qui a sou­dai­ne­ment déci­dé le 31 jan­vier d’augmenter très for­te­ment les prix des recharges à ses bornes, voi­là que pour des ques­tions de sécu­ri­té, Izivia, filiale d’EDF, a déci­dé de fer­mer défi­ni­ti­ve­ment 189 des 217 bornes de recharge de son réseau sur les auto­routes. Et elle n’en rem­pla­ce­ra qu’une petite par­tie. Problème, le manque d’autonomie et la fai­blesse des infra­struc­tures de recharge sont jus­te­ment les prin­ci­paux han­di­caps, avec le prix éle­vé, des véhi­cules élec­triques…
Sur le réseau bap­ti­sé Corri-Door, il ne reste donc plus que 28 bornes opé­ra­tion­nelles four­nies par un autre sous-trai­tant. Izivia compte rem­pla­cer un cer­tain nombre des sta­tions défec­tueuses, mais pas toutes. Seul un quart du réseau sera renou­ve­lé, soit 40 à 50 bornes. Ce sont les seules bornes aujourd’hui capables sur les auto­routes de rechar­ger les voi­tures de marques japo­naises dotées de la norme CHAdeMO…
Il vous reste les 77 super­char­geurs de Tesla ins­tal­lées en France. Mais ils sont réser­vés exclu­si­ve­ment aux véhi­cules de cette marque dont le prix d’achat com­mence à 50.000 euros…Voiture électrique

Jeudi 5 mars 2020

Dans l’est varois, tout près de Cannes, aux confins des Alpes-Maritimes, entre le mas­sif de l’Estérel et celui de Tanneron, se niche le lac de Saint-Cassien, véri­table joyau dans une nature à peu près pré­ser­vée.
Un pro­jet por­té par le groupe Suez et la mai­rie de Callian, menace direc­te­ment l’en­vi­ron­ne­ment de la région, et sur­tout l’eau de ce lac.
Il s’a­git d’im­plan­ter sur le site de Fontsante, une usine de tri, de trai­te­ment et de sto­ckage de déchets divers du BTP ain­si que d’autres pro­duits dan­ge­reux, amiante, mâche­fers, déchets verts, boues issues du dra­gage des ports, etc… qui repré­sentent au total 400 000 tonnes par an, dont 200 000 tonnes res­te­ront dépo­sées sur site.
Au bout de 30 ans d’exploitation annon­cée, cela fera 6 mil­lions de tonnes de déchets pol­lués sto­ckés au-des­sus du lac qui seront un dan­ger per­ma­nent pour notre ali­men­ta­tion en eau.
Le pro­jet, situé juste au-des­sus du lac de Saint-Cassien pré­sente d’énormes risques de pol­lu­tion par écou­le­ment direct des eaux plu­viales ou par infil­tra­tion.
La pol­lu­tion tou­che­rait direc­te­ment l’alimentation en eau potable des habi­tants des villes de Roquebrune-sur-Argens, Puget-sur-Argens, Fréjus, Saint-Raphaël, Mandelieu-la-Napoule et Cannes.

• Le lac est le seul réser­voir d’eau potable pour 200 000 per­sonnes des deux dépar­te­ments.
• Le lac consti­tue notre réserve d’eau en cas de séche­resse durable. À cet effet 10 mil­lions de m3 d’eau sont

La pré­ser­va­tion de ce lac est donc essen­tielle dans la four­ni­ture en eau de nos deux dépar­te­ments.

Vendredi 6 mars 2020

En février 2016, la fer­me­ture des fron­tières de l’Autriche, appuyée par une action com­mune du V4 (Pologne, Tchéquie, Slovaquie et Hongrie) en sou­tien aux pays des Balkans, peu avant l’accord signé en mars avec la Turquie, avait entraî­né la fer­me­ture des fron­tières natio­nales dans les Balkans, par effet domi­nos.
Puis, l’entrée en vigueur, le 20 mars, de l’accord pas­sé entre l’UE et la Turquie avait for­te­ment réduit le nombre d’arrivée d’im­mi­grés clan­des­tins par la route de la Méditerranée orien­tale au début de l’année. À l’époque, Berlin avait cri­ti­qué la déci­sion de Vienne, mais il sem­ble­rait qu’au­jourd’­hui, Angela Merkel, sou­cieuse de ses résul­tats élec­to­raux de plus en plus mau­vais à cause notam­ment de sa poli­tique migra­toire très mon­dia­liste, ait chan­gé d’at­ti­tude, ne récla­mant plus l’ou­ver­ture des fron­tières comme elle l’avait fait en 2015–16 et sou­tien­drait la Bulgarie et la Hongrie.
La Bulgarie a donc déployé 300 sol­dats et 50 gardes-fron­tière sup­plé­men­taires le long de ses 259 kilo­mètres de fron­tière avec la Turquie.
La Hongrie va encore plus loin : elle a annon­cé, comme la Grèce, la sus­pen­sion des demandes d’asile, en inter­di­sant l’accès à ses centres fer­més pour deman­deurs d’asile pour les nou­veaux requé­rants.
Quant à l’Autriche, elle a dénon­cé mar­di l’« attaque de la Turquie contre l’Union Européenne et la Grèce » « une action orga­ni­sée sciem­ment par le pré­sident Erdogan », qui s’en sert « comme des armes ». Elle appelle les pays euro­péens à la résis­tance.
C’est donc un espoir de fer­me­té qui se des­sine avec la ruée vers l’Europe de mil­liers d’im­mi­grés clan­des­tins ren­voyés igno­ble­ment par un Erdogan en proie à de grosses dif­fi­cul­tés en Syrie — et en Libye — et qui pense rebon­dir en pre­nant l’Europe en otage.
Pourtant, com­ment pour­rait-on se pas­ser de ces « Chances pour la France » qui ne demandent qu’à entrer paci­fi­que­ment en Europe pour venir y tra­vailler ?

Ils sont vrai­ment trop mignons, com­ment peut-on ne pas les accueillir sans être un sale facho xéno­phobe, inter­na­tio­na­lo­phobe, immi­gra­phobe, isla­mo­phobe, claus­tro­phobe et ago­ra­phobe ?#Migrants #Turquie #Erdogan #Lesbos

Gepostet von Gilbert Collard am Dienstag, 3. März 2020

Entre same­di et jeu­di, les auto­ri­tés grecques ont empê­ché 36.649 immi­grés claén­des­tins d’entrer illé­ga­le­ment sur leur ter­ri­toire et en ont arrê­té 252.
La natio­na­li­té des indi­vi­dus arrê­tés :
• Afghanistan, 64%
• Pakistan, 19%
• Turquie, 5%
• Syrie, 4%
• Somalie, 2.6%
• Irak, Iran, Maroc, Éthiopie, Bangladesh, Égypte, 5.4%
Autrement dit, quand on nous raconte que ce sont des réfu­giés syriens, une fois de plus, on se moque du monde !
À noter que selon nos infor­ma­tions, les foyers d’ac­cueil des Alpes Maritimes (Ste Agnès, Valbonne) sont prêts à dou­bler leur capa­ci­té d’ac­cueil dans les semaines à venir. Quand on sait les pro­blèmes qui s’y posent déjà (direc­tion débor­dée, édu­ca­teurs non for­més, immi­grés clan­des­tins trop nom­breux, bagarres, dés­œu­vre­ment), cela fait peur.

Samedi 7 mars 2020

Hier, c’é­tait l’an­ni­ver­saire de la mort de Joseph Staline, le plus grand cri­mi­nel que l’Europe ait jamais por­té.
À l’é­poque de la repen­tance tous azi­muts, de célé­bra­tions, de lois mémo­rielles, il est quand même curieux que le com­mu­nisme dans sa géné­ra­li­té et le sta­li­nisme en par­ti­cu­lier ne soit jamais évo­qués dans la liste des crimes his­to­riques ?
« Le petit père des peuples », le tyran Staline était en réa­li­té le petit père des pires exac­tions et des pires igno­mi­nies. Cet abo­mi­nable tor­tion­naire dont le XXe siècle se serait bien pas­sé a lais­sé der­rière lui des dizaines de mil­lions de morts. Ces femmes et ces hommes spo­liés, dépor­tés, tor­tu­rés, mas­sa­crés, éli­mi­nés par la bar­ba­rie sta­li­nienne sont savam­ment oubliés par l’Histoire et les médias, tout comme d’ailleurs, les mil­lions d’in­di­vi­dus éli­mi­nés par Mao sur le conti­nent asia­tique. Pas une semaine sans qu’un pro­gramme TV ne vienne rap­pe­ler les crimes du nazisme et repro­cher aux Français leur res­pon­sa­bi­li­té. La col­la­bo­ra­tion de cer­tains Français à l’é­gard de l’URSS com­mu­niste diri­gée par Staline n’est jamais rap­pe­lée.

Mort Staline - Humanité.2Mort Staline - Humanité Morts nazisme communisme

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain.…

Patrice LEMAÎTRE