Insupportable arrestation de Gabin Formont dans le train

VécuLe same­di 8 août 2020, Gabin Formont, sa com­pagne Noëmie et sa fille Lola âgée de 11 ans, rejoignent Toulouse par le train. Gabin Formont est le fon­da­teur de la revue Vécu, maga­zine en ligne très impli­qué dans le mou­ve­ment des Gilets Jaunes. Un contrô­leur de la SNCF demande à Gabin Formont (qui a souf­fert de troubles res­pi­ra­toires dans le pas­sé) de « mieux ajus­ter son masque sur son nez », alors que la famille pre­nait son casse-croûte. Une dis­cus­sion s’en­suit qui ne plaît pas au contrô­leur, hor­ri­pi­lé, qui dénonce la famille en gare de Brive-La-Gaillarde.

Ce qui suit est lamen­table, tant du côté de la police que des pas­sa­gers du train.

Quelques Français n’ac­ceptent pas la plon­gée de leur pays dans ce qui rap­pelle de plus en plus les heures les plus sombres de notre his­toire. Les Gilets Jaunes de Cannes expriment à leur manière leur sou­tien à cette famille vio­lem­ment agres­sée, et notam­ment à la petite Lola qui est à pré­sent mar­quée à vie par ce qu’elle a vécu.

Si la vidéo ne s’af­fiche pas dans votre navi­ga­teur, cli­quer ici pour la vision­ner.

Communiqué des Gilets Jaunes de Cannes

À toi notre fille de France, ton Papa et ta Maman (Gabin et Noémie) sont la Lumière, celle de la véri­té face à ces êtres sou­mis aux forces oli­gar­chiques.

Vous les col­la­bos, le moment est venu de vous réveiller, votre digni­té se meurt dans la peur !

Vous, les si petits poli­ciers, vous, les employés déla­teurs de la SNCF, vous, la milice d’État, le tatouage de la honte est incrus­té dans votre chair pour l’éternité.

Petite, sois fière de tes parents, sache que tes larmes sont la source de notre déter­mi­na­tion.

Lola, on t’embrasse très très fort.

Nous vain­crons !
Vive la Résistance !
Vive la France Libre !

Contact : gjvictoire06@protonmail.com

Voilà ce qui nous attend tous si nous ne nous sou­met­tons pas — à l’in­verse des pas­sa­gers qui pour­suivent leur train-train — aux mesures liber­ti­cides qui se mettent en place.

10 Commentaires 

  1. Provocation, hys­té­rie, vic­ti­mi­sa­tion, irres­pect de la police, uti­li­sa­tion d’un enfant… Vous ne valez pas mieux que les racailles de ban­lieue ! Et le pon­pon c’est la racaille qui lui sert de femme qui inju­rie les gens dans le train… Heureusement que les GJ ce n’est pas que ça !

    Répondre
  2. Vous n’êtes que dans la pro­vo­ca­tion et vous ne ser­vez pas la cause des gilets jaunes

    Répondre
  3. Ce pays est deve­nu avec ses pra­tiques d’un autre temps, avec des méthodes proches d’une dic­ta­ture, le pays de la HONTE.
    Tout mon sou­tien à la famille vic­time de cette oppres­sion.

    Répondre
  4. ÉCŒURANT !
    RÉVOLTANT !
    On n’est en plein dans les pra­tiques de la milice, voire de la Gestapo !
    Pendant ce temps, les col­lègues de ces flics débor­dant de zèle rasent les murs des cités qui leur sont inter­dites. Forts avec les faibles, faibles avec les forts.
    Le pire, c’est encore le com­por­te­ment des pas­sa­gers col­la­bos. Tous ces cons énu­mé­rés par Sylviane sont à ger­ber. Ce Covid est en train d’anéantir le peu qui res­tait de la France.
    Mon pays me fait honte !!!

    Répondre
    • EXCELLENT COMMENTAIRE, tout est dit ; cette situa­tion dra­ma­tique nous fait som­brer à nou­veau dans les pires heures sombres que le pays a connues il y a 80 ANS : des milices d’une part, des col­la­bos de l’autre, on pense rêver, se réveiller d’un cau­che­mar mais la triste réa­li­té est là, bien pré­sente.
      J’ai honte d’être citoyen de ce pays qui part vrai­ment en déli­ques­cence

    • Très bonne ana­lyse R.A. que je par­tage plei­ne­ment. J’ajouterai cepen­dant que dans les crimes com­mis tous les jours en France et en nombre crois­sant, lors­qu’il s’a­git de voyous notoires d’o­ri­gine sud médi­ter­ra­néenne, on dit les jeunes sur­tout si leur pré­nom laissent pré­sa­ger qu’ils ne sont pas sué­dois…

  5. Le plus dégueu­lasse c les gens qui en plus applau­dissent !
    Comme j’au­rais vou­lu être là pour leur cra­cher dans leur face !!
    Des traitres à la nation !
    Que Dieu les condamne !

    Répondre
  6. Quelle honte ! Mais quelle honte, ces petits contrô­leurs et ces petites cognes !
    Allez plu­tôt faire les cacous dans les quar­tiers et essayez de vous en prendre aux dea­lers ! Mais là, ce n’est pas la même chose. Alors vous vous en pre­nez aux Français au pré­texte qu’ils ne collent pas suf­fi­sam­ment leurs masques sur leur museau.
    Mais pou­vez vous encore vous regar­der en face ? Sans le masque de votre lâche­té et de votre igno­mi­nie !
    Cette petite Lola a engran­gé de la haine à l’é­gard de la police pour toute sa vie.
    En revanche, elle peut être fière de ses parents.

    Répondre
  7. Avec ce covid à la con, tous les mal bai­sés, les frus­trés, les refou­lés, les pau­més, les mal payés, les peine à jouir, les cocus, les moches, les incom­pé­tents paten­tés, les idiots du vil­lage, à qui on va don­ner un petit pou­voir vont se défou­ler sur tous ceux qu’ils détestent en secret depuis des lustres ! Courage !

    Répondre
    • Partagez la vidéo le plus pos­sible

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code