Ma semaine d’observation de l’info (16 août 2020)

Chronique du Kali-Yuga

Dimanche 9 août 2020

L’obligation du port du masque est-elle légale ?
Non, d’a­près cer­tains juristes qui se sont pen­chés sur la ques­tion. Selon l’ar­ticle 16 du Code Civil fran­çais, le masque, por­tant atteinte à l’in­té­gri­té phy­sique par l’a­bais­se­ment de l’oxy­gé­na­tion du corps, et por­tant donc atteinte au droit fon­da­men­tal et inalié­nable de res­pi­rer, ne peut en aucun cas être obli­ga­toire. Cette obli­ga­tion serait donc tota­le­ment illé­gale comme on peut le lire ici :

Code pénal : Des atteintes à la digni­té de la per­sonne (articles 225−4−1 à 225–25)
Extraits : Art. 225−4−10 du Code Pénal
• Le fait pour toute per­sonne d’im­po­ser à une ou plu­sieurs autres per­sonnes de dis­si­mu­ler leur visage par menace, vio­lence, contrainte, abus d’au­to­ri­té ou abus de pou­voir en rai­son de leur sexe, est puni d’un an d’emprisonnement et de 30 000 € d’a­mende.
• Lorsque le fait est com­mis au pré­ju­dice d’un mineur, les peines sont por­tées à deux ans d’emprisonnement et à 60 000 € d’a­mende.

Il vous reste à expli­quer ça aux comi­tés d’ac­cueil armés, mas­qués, capa­ra­çon­nés des maga­sins…Policiers armés masqués

Lundi 10 août 2020

L’hystérie Covid conti­nue… et pour­tant, d’a­près le chef de la cli­nique St Luc (Bruxelles), Jean-Luc Gala, il y a une confu­sion entre le nombre de cas et le nombre de malades. Le nombre de malades est faible et ne peut pas être confon­du avec le nombre de cas dits sim­ple­ment posi­tifs.
Le nombre d’hos­pi­ta­li­sa­tions reste stable, le nombre de per­sonnes en soins inten­sifs reste très faible et non-pro­blé­ma­tique, le nombre de décès reste quant à lui très stable.
Et, dans France Soir du 4 août, le Dr Éric Menat dénonce une aug­men­ta­tion « arti­fi­cielle » du nombre de cas posi­tifs et une volon­té de « res­tric­tions des liber­tés ». Pour lui, l’ex­pli­ca­tion est simple : ce n’est pas le nombre de malades qui est en aug­men­ta­tion mais le nombre de per­sonnes tes­tées. En un mot, plus on fait de tests, plus on trouve de cas posi­tifs, ce qui semble tout à fait logique, comme le montrent les gra­phiques ci-des­sous dont on constate faci­le­ment la simi­li­tude :Stats nombre tests Covid

Des per­sonnes tes­tées posi­tives l’é­taient déjà depuis plu­sieurs semaines peut-être, mais n’a­vaient pas encore été tes­tées et n’é­taient de ce fait pas comp­ta­bi­li­sées. N’oublions pas qu’une per­sonne tes­tée posi­tive n’est pas une per­sonne malade.
De sur­croît, comme le montre cet autre gra­phique, le nombre d’hos­pi­ta­li­sa­tions est en chute libre depuis long­temps :Stats nombre hospitalisations Covid

Qu’est ce qu’on masque réel­le­ment ?

Masque Obéissance

Mardi 11 août 2020

Le port du masque est tel­le­ment agréable en ville, sur­tout par ces temps de cani­cule, qu’on a pen­sé aux pauvres mas­qués. On m’a envoyé cette pho­to, prise, je crois, au Canada. Des zones de « repos du masque » sont désor­mais ins­ti­tuées pour pou­voir res­pi­rer un peu… Dans quel monde de tarés nous vivons !Zone repos masque Covid

Mercredi 12 août 2020

Le Premier ministre, Jean Castex, va pro­lon­ger jus­qu’au 30 octobre, l’in­ter­dic­tion des évé­ne­ments de plus de 5000 per­sonnes. Vous vous deman­dez sans doute pour­quoi cette date ? Et bien après la cani­cule du ther­mo­mètre, la ren­trée risque aus­si d’être cani­cu­laire socia­le­ment, et les mani­fes­ta­tions qui risquent de se mul­ti­plier, pour­ront, grâce à ce petit sub­ter­fuge, être plus faci­le­ment contrô­lées… Moins de mani­fes­tants, et mas­qués en plus ! Ce sera dur de se faire entendre et com­prendre à la ren­trée.Gilets Jaunes masqués

Jeudi 13 août 2020

Le Pr Francis Berenbaum, chef du ser­vice de rhu­ma­to­lo­gie à l’hô­pi­tal Saint-Antoine à Paris, acti­viste pro-vac­cin et anti-Raoult, nous dévoile sur Twitter, sa vision de la France vac­ci­née (ou non). Vous voi­là pré­ve­nus. Vous ne direz plus que vous ne saviez pas…Tweet Francis Berenbaum - vaccin obligatoire

Vendredi 14 août 2020

Après l’an­nonce par Vladimir Poutine de l’en­re­gis­tre­ment du vac­cin Spoutnik V contre le Covid-19, les réac­tions scep­tiques, voire hos­tiles, ne se font pas attendre. La ques­tion est de savoir pour­quoi une telle hos­ti­li­té. Deux hypo­thèses :
• Ou bien l’an­nonce vient de Vladimir Poutine, qui, quoi qu’il dise ou fasse, comme Trump, n’ob­tien­dra jamais une cri­tique favo­rable de la part des médias aux ordres de la finance mon­dia­liste ?
• Ou bien le vac­cin n’a pas été éla­bo­ré par les grands trusts de Big Pharma, qui voient là le risque de voir s’en­vo­ler des mil­liards d’eu­ros de pro­fit qu’ils ont savam­ment pré­pa­rés ?
Une ving­taine de pays ont pour­tant déjà com­man­dé des doses, le pré­sident des Philippines ayant même deman­dé à être le pre­mier vac­ci­né dans son pays !
Pour ma part, que le vac­cin vienne de Russie, d’Europe ou de Bill Gates, ma réponse sera : non !

Samedi 15 août 2020

Huit per­sonnes, deux Nigériens et six Français com­pre­nant des sala­riés de l’ONG Acted, ont été mas­sa­crées dimanche par des hommes armés, lors d’une excur­sion tou­ris­tique dans une réserve de girafes au sud-ouest du Niger. L’armée fran­çaise a four­ni dimanche un appui aux forces nigé­riennes pour ten­ter de retrou­ver les res­pon­sables de cette attaque.
Ce genre d’af­faire ayant ten­dance à se répé­ter dans cette région du monde où se terrent les orga­ni­sa­tions musul­manes Al Qaïda, Daesh ou Boko Haram, on peut se deman­der si la pré­sence de per­son­nels civils ou mili­taires euro­péens, est bien utile et néces­saire dans ces pays du Sahel qui, de plus, rejettent la pré­sence fran­çaise sur leur ter­ri­toire. Une nou­velle impasse dans laquelle la France est enga­gée.Mali - Manifestation anti-France

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain.…
Patrice LEMAÎTRE

3 Commentaires 

  1. Jeudi 13 août 2020
    Le Pr Francis Berenbaum a sans doute un nom pré­des­ti­né à prendre par­ti pour Bill Gates et non pour une per­son­na­li­té par trop gau­loise, comme Raoult, cet empê­cheur de vac­ci­ner en rond. Il est même pos­sible, que « tout ce qui est ter­roir, béret, bour­rées, binious, bref, fran­chouillard ou cocar­dier », lui soit « étran­ger, voire odieux », comme le dit un autre célèbre avant-gar­­diste.
    Il est inté­res­sant de noter que cette « avant-garde de la France » a tou­jours eu un inté­rêt par­ti­cu­lier pour l’é­du­ca­tion, la san­té, la jus­tice et la ges­tion moné­taire de la France. Leurs pré­dé­ces­seurs, dans ces minis­tères res­pec­tifs, ont sou­vent légué à la pos­té­ri­té une contri­bu­tion délé­tère durable. Le prin­cipe de double-pen­­sée orwel­lien, qui est leur seconde nature, est tou­jours leur fil direc­teur. L’éducation vers laquelle ils s’ap­pliquent, est, en fait, l’a­bê­tis­se­ment et la per­ver­sion de notre jeu­nesse, la san­té est l’eu­phé­misme de leur idéal de réduc­tion de la popu­la­tion, la jus­tice est le paravent qui per­met la fabri­ca­tion des lois qui servent l’a­van­ce­ment de leur idéo­lo­gie supré­ma­ciste et la ges­tion moné­taire a pour véri­té, l’es­cla­va­gisme par l’u­sure. Bref, nous sommes en démo­cra­tie, selon la défi­ni­tion qu’en don­nait, pour l’Europe, le poète Ezra Pound, qui pen­sait beau­coup de bien du Duce et aus­si, que l’an­ti­dote de l’u­sure, c’est le fas­cisme.

    Répondre
  2. Bien sûr que l’épidémie est ter­mi­née.
    Bien sûr qu’on nous prend pour de cons avec l’obligation du port du masque.
    Bien sûr qu’on cherche à muse­ler la popu­la­tion le plus long­temps pos­sible pour évi­ter les retours de bâtons.
    Bien sûr que le pou­voir sombre dans le tota­li­ta­risme…
    Voilà la réa­li­té des choses (liens) :
    Le pro­fes­seur Yoram Lass : l’e­pi­de­mie Covid 19 est finie !
    Le Pr Jean-François Toussaint, en roue libre sur LCI, dézingue la pro­pa­gande média­tique sur le #COVID
    Une confé­rence de presse don­née par un groupe de méde­cins devant la Cour suprême des États-Unis est cen­su­rée en moins de 12 heures

    Répondre
    • Le port du masque par lui meme est une incom­pre­hen­sion . N’oublions pas que le virus s’attrape par les voies res­pi­ra­toires mais aus­si par les yeux parce qu’il vole dans l’air.
      Or por­ter un masque sans se pro­té­ger les yeux est d’une absur­di­té à la hau­teur de nos gou­ver­nants.

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code