En Floride, le gouverneur lève les restrictions imposées aux bars et aux restaurants

5 octobre 2020 | Aucun com­men­taire

Tiens, cette infor­ma­tion est pas­sée com­plè­te­ment inaper­çue. Pourtant la Floride n’est pas une petite contrée qui ne compte pas.
Nous repro­dui­sons ci-des­sous l’ar­ticle paru dans la presse amé­ri­caine [source], elle même aus­si très dis­crète sur le sujet.
Quel est le pro­blème ?

Le gou­ver­neur de Floride, Ron DeSantis, a décla­ré qu’il levait dans tout l’État de Floride toutes les res­tric­tions impo­sées aux entre­prises et des­ti­nées à contrô­ler la pro­pa­ga­tion du virus à l’o­ri­gine de la Covid-19. Les res­tric­tions impo­sées aux bars et res­tau­rants de l’État sont éga­le­ment levées.

Jusqu’à pré­sent, les bars et res­tau­rants de Floride pou­vaient ser­vir les clients à l’in­té­rieur des éta­blis­se­ments jus­qu’à 50 % de l’oc­cu­pa­tion légale. DeSantis a décla­ré que son nou­veau décret lève cette res­tric­tion dans tout l’État tout en lais­sant aux gou­ver­ne­ments locaux la pos­si­bi­li­té de main­te­nir cer­taines res­tric­tions si elles sont jus­ti­fiées pour des rai­sons de san­té ou éco­no­miques.

« Chaque entre­prise a le droit de fonc­tion­ner », a décla­ré DeSantis. « Certains habi­tants peuvent adop­ter des régle­men­ta­tions rai­son­nables. Mais vous ne pou­vez pas sim­ple­ment dire non. »

DeSantis a éga­le­ment décla­ré que son décret empê­che­rait les villes et les com­tés d’in­fli­ger des amendes aux per­sonnes qui ne portent pas de masque. Il a décla­ré que les amendes et autres sanc­tions impo­sées jus­qu’à pré­sent seraient sus­pen­dues.

Actuellement, Miami-Dade, Broward et d’autres com­tés du sud de la Floride ont impo­sé loca­le­ment des limites sur les heures d’ou­ver­ture des bars et res­tau­rants et sur le nombre de clients qu’ils peuvent ser­vir à l’in­té­rieur.

Le maire du com­té de Broward, Dale Holness, a décla­ré ven­dre­di à notre sta­tion affi­liée WLRN(1) : « Nous espé­rons que le gou­ver­neur nous per­met­tra d’a­voir des res­tric­tions plus pro­fondes que le reste de l’État. Nous avons une plus grande pro­pa­ga­tion du virus dans le sud de la Floride que dans d’autres par­ties de l’État. »

Les res­pon­sables de Miami-Dade ont décla­ré qu’ils éva­luaient tou­jours ce que l’or­don­nance signi­fiait pour le com­té. Le maire Carlos Giménez a décla­ré au Miami Herald qu’il pen­sait que le com­té serait tou­jours en mesure de faire appli­quer son man­dat de cou­ver­ture du visage mais « devra envi­sa­ger avec nos avo­cats notre capa­ci­té à appli­quer des amendes indi­vi­duelles ».

Le nombre de cas de Coronavirus en Floride a dimi­nué régu­liè­re­ment depuis le pic de la mi-juillet. « Depuis lors », a décla­ré DeSantis : « Nous avons consta­té plus d’ac­ti­vi­té éco­no­mique, plus d’é­changes. Des écoles ont ouvert, tous les parcs à thème sont ouverts, plus de visi­teurs sont venus. »

« Les hos­pi­ta­li­sa­tions pour cause de Covid-19 dans tout l’État sont en baisse de 76% par rap­port au pic », a encore décla­ré le Gouverneur qui pré­cise qu’il « ne voyait aucun signe d’une pos­sible “deuxième vague” d’in­fec­tions ». Tout en pré­ci­sant que les hôpi­taux dis­posent d’une grande capa­ci­té d’ac­cueil et que l’État était prêt à réagir si la situa­tion se dégra­dait.

« Il n’y a aucune res­tric­tion sur le nombre de per­sonnes qui peuvent assis­ter à des évé­ne­ments spor­tifs en plein air en Floride », selon le gou­ver­neur, qui a ajou­té que l’État espère accueillir ce qu’il a appe­lé « un Super Bowl à part entière » à Tampa en février 2021.

Et si la National Football League a des sou­cis avec les coûts d’as­su­rance et sa res­pon­sa­bi­li­té poten­tielle, le gou­ver­neur avance : « Peut-être que nous abor­de­rons cela après les élec­tions ici en Floride avec la nou­velle légis­la­ture. »

(1) Station radio du sud de la Floride

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code