De la République, encore de la République, toujours de la République

22 octobre 2020 | 6 Commentaires 

Discours du Président Emmanuel Macron le 21 octobre 2020 à la Sorbonne en hom­mage à Samuel Paty.
Texte inté­gral, ici :

Extraits choisis :

Mesdames, Messieurs,
Ce soir je n’aurai pas de mots pour évo­quer la lutte contre l’islamisme poli­tique…
… Ce soir, je ne par­le­rai pas davan­tage de l’indispensable uni­té que toutes les Françaises et tous les Français res­sentent…
… assas­si­né parce qu’il avait déci­dé d’apprendre à ses élèves à deve­nir citoyens.
… Celui qui s’était don­né pour tâche de « faire des répu­bli­cains ».
Alors, reviennent comme en écho les mots de Ferdinand Buisson « Pour faire un répu­bli­cain…
… « Faire des répu­bli­cains », c’était le com­bat de Samuel Paty…
Ici, en France, nous aimons notre Nation, sa géo­gra­phie, ses pay­sages et son his­toire, sa culture (*) …
Ici, en France, nous aimons le pro­jet tout à la fois ter­rien et uni­ver­sel que porte la République
… nous redon­ne­rons aux pro­fes­seurs le pou­voir de « faire des répu­bli­cains »…
… Non, tout au contraire, Samuel Paty fut tué pré­ci­sé­ment pour tout cela. Parce qu’il incar­nait la République
… Samuel Paty est deve­nu ven­dre­di le visage de la République… de notre volon­té de bri­ser les ter­ro­ristes, de réduire les isla­mistes, de vivre comme une com­mu­nau­té de citoyens libres
… Nous offri­rons toutes les chances que la République doit à toute sa jeu­nesse sans dis­cri­mi­na­tion aucune…
… Alors, ils for­me­ront des jeunes citoyens. À leur tour, ils feront aimer la République. Ils feront com­prendre notre nation, nos valeurs, notre Europe dans une chaîne des temps qui ne s’ar­rê­te­ra pas.
Nous conti­nue­rons, oui, ce com­bat pour la liber­té et pour la rai­son dont vous êtes désor­mais le visage parce que nous vous le devons, parce que nous nous le devons, parce qu’en France, pro­fes­seur, les Lumières ne s’éteignent jamais. Vive la République. Vive la France.

Et le gagnant dans cette logor­rhée est :

République 13France 5

Pour accueillir le cer­cueil dans la cour de la Sorbonne, la famille a deman­dé d’en­tendre la chan­son One de U2. Sans doute Emmanuel Macron n’en a pas sai­si toutes les paroles :

Have you come here for for­gi­ve­ness ?
Have you come to raise the dead ?
Have you come here to play Jesus ?
To the lepers in your head
Well, did I ask too much, more than a lot ?
You gave me nothing, now it’s all I got
We’re one,…

Es-tu venu ici pour le par­don,
Es-tu venu pour res­sus­ci­ter les morts
Es-tu venu ici pour jouer à Jésus auprès des lépreux dans ta tête
Ai-je trop deman­dé
Plus que beau­coup tu ne m’as rien don­né
Maintenant c’est tout ce qu’il me reste…

La céré­mo­nie aurait bien dû s’ar­rê­ter sur ses paroles. Tout y a été dit.

Je suis né Français, pas Républicain. La République n’est pas ma religion.

GuillotineCette République est née par la guillo­tine, elle porte le sang de ses déca­pi­ta­tions, jus­qu’à ce jour dans la cour de la Sorbonne.

Vive la France !

Michel Lebon

sa culture (*) J’ai failli m’é­touf­fer. N’est-ce-pas lui-même qui décla­rait « Il n’y a pas de culture fran­çaise » à Lyon en 2017 ?

6 Commentaires 

  1. Rappelons que le Coran est un outil poli­tique de des­truc­tion du chris­tia­nisme, de sur­croît un faux et usage de faux, ain­si que le démontrent mathé­ma­ti­que­ment ces six livres :
    http://www.librairietequi.com/A‑56805-le-coran-revele-par-la-theorie-des-codes-studia-arabica-xxii.aspx
    https://legrandsecretdelislam.com/
    http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/revolution-nos-yeux-grand-format
    http://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/letrange-suicide-leurope
    https://www.ring.fr/livres/la-france-interdite
    https://www.editionsdutoucan.fr/livres/essais/projet
    Sinon : https://ripostelaique.com/lislam-cest-un-oradour-sur-glane-par-jour-depuis-1400-ans.html
    Certes après rec­ti­fi­ca­tion de l’histoire offi­cielle : https://reseauinternational.net/oradour-sur-glane-les-faits/
    Voire plus : https://www.dreuz.info/2019/11/01/670-millions-de-morts-lislam-est-la-religion-du-genocide‑2/
    De 711 à 975, inva­sion des Alpes : https://www.dreuz.info/2020/05/26/invasions-des-alpes-par-les-musulmans/
    À rap­pro­cher de Saint Jean Damascène [676–749]: https://www.dreuz.info/2020/03/25/mansour-ibn-sarjoun-alias-jean-damascene‑1er-cri­tique-de-lis­lam-7eme-et-8eme-sie­cles‑3/
    Ou [1559–1619] : http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2020/07/21/saint-laurent-de-brindes-6252746.html
    Ou Benoît XVI : https://www.dreuz.info/2020/05/28/le-message-du-pape-benoit-xvi-sur-la-violence-de-lislam/
    Ce sont encore trois congré­ga­tions, les tri­ni­taires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_Trinitaires), les mer­cé­daires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Notre-Dame-de-la-Merci), ain­si que les laza­ristes (https://www.dreuz.info/2020/05/27/saint-vincent-de-paul-contre-les-pirates-esclavagistes-maghrebins/),qui ont été fon­dées pour libé­rer les chré­tiens pri­son­niers des bar­ba­resques, en leur sub­sti­tuant des mar­tyrs ; ce sont encore la moi­tié des 7000 mar­tyrs (éty­mo­lo­gi­que­ment, tués en témoi­gnage de leur foi) ins­crits au Martyrologe romain de 2004 ; c’est sur­tout Saint Thomas d’Aquin, dans la « Somme contre les Gentils », cha­pitre 6 : https://www.dreuz.info/2020/05/11/sur-mahomet-et-lislam-saint-thomas-daquin-nous-avait-prevenu‑2/
    Rappelons que la 13e divi­sion SS « Handschar », la 23e divi­sion SS de mon­tagne « Kama », et la 21e divi­sion SS « Skanderbeg » étaient des divi­sions SS exclu­si­ve­ment musul­manes. En 1943, ce sont plus de 200.000 musul­mans qui com­bat­tirent dans les rangs de l’Allemagne nazie, soit pro­ba­ble­ment plus que dans toutes les autres guerres réunies ; les liens entre le grand muf­ti de Jérusalem et le IIIe Reich sont bien connus : oppo­sé à la pré­sence bri­tan­nique en Palestine et séduit par l’antisémitisme des nazis, Amin al-Husseini a approu­vé la consti­tu­tion de divi­sions musul­manes dans la SS, dont il est deve­nu aumô­nier.
    Rappelons aus­si le rap­port de la 9ème Conférence isla­mique de Doha du 13 novembre 2000 (109 pages): http://www.guerredefrance.fr/Documents/STRATEGIEVFLR1.pdf
    Également acces­sible ici :
    http://www.abhatoo.net.ma/maalama-textuelle/developpement-economique-et-social/developpement-social/culture/politique-culturelle/strategie-de-l-action-islamique-culturelle-a-l-exterieur-du-monde-islamique
    Ce sont enfin de mul­tiples écri­vains et musi­ciens, de Ronsard, Bossuet, Mozart, Voltaire, à Victor Hugo (http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/chanson_de_pirates.html), tous pas­sibles de 7 ans de pri­son et 100 000€ d’amende pour isla­mo­pho­bie, offi­ciel­le­ment l’in­ci­ta­tion à la haine raciale : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_contre_le_racisme_et_les_discours_de_haine
    https://www.causeur.fr/anne-hidalgo-rue-alain-antisemitisme-150258?utm_source=interne&utm_medium=sidebarshare

    Répondre
  2. Le 29 jan­vier 1881, suite à l’interdiction de la pièce « Thermidor » de Victorien Sardou, jugée « anti­ré­pu­bli­caine », Georges Clemenceau répon­dait à Joseph Reinach :
    « J’approuve tout de la Révolution : j’ap­prouve les mas­sacres de sep­tembre où, pour s’é­clai­rer, la nuit venue, les tra­vailleurs plan­taient des chan­delles dans les yeux des morts. J’approuve les noyades de Nantes, les mariages répu­bli­cains où les vierges accou­plées à des hommes, par une ima­gi­na­tion néro­nienne, avant d’être jetées dans la Loire, avaient à la fois l’an­goisse de la mort et la souf­france de la pudeur outra­gée. J’approuve les hor­reurs de Lyon, où l’on atta­chait des enfants à la gueule des canons, et les égor­ge­ments de vieillards de quatre-vingt-dix ans et de jeunes filles à peine nubiles.
    Tout cela forme un bloc glo­rieux et je défends qu’on y touche.
    Je défends que, sur un théâtre qui dépend de l’État, un dra­ma­turge illustre vienne, après plus de cent ans révo­lus, pro­non­cer une parole de pitié qui serait un outrage aux mânes augustes de Robespierre et de Marat
     ».
    Pierre Chaunu : « La Révolution fran­çaise a fait plus de morts en un mois au nom de l’a­théisme que l’Inquisition, au nom de Dieu pen­dant tout le Moyen Age et dans toute l’Europe ».

    Répondre
  3. Bien d’accord avec vous. J’en avais la nau­sée.
    Petite remarque : les paroles de « One » sont mal tra­duites.
    Voici leur sens réel :
    Es-tu venu(e) ici pour deman­der par­don
    Es-tu venu(e) res­sus­ci­ter les morts
    Es-tu venu(e) pour jouer à Jésus
    Pour les lépreux qui sont dans ta tête
    Ai-je trop deman­dé
    Plus que de rai­son
    Tu ne m’as rien don­né
    A pré­sent c’est tout ce que j’ai
    Nous ne fai­sons qu’un
    Mais nous sommes dif­fé­rents
    Nous nous fai­sons du mal
    Puis nous recommençons

    Répondre
    • Merci à jack­no­bo­dy pour sa contribution.

  4. Non à la Charia répu­bli­caine, non à la Charia isla­mique !
    Libérons le Royaume de France !

    Répondre
    • Si les miracles exis­taient, j’ai­me­rais que celui de Nicolas se réalise.

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code