Les malades du Q r‑code

22 juillet 2021 | 1 com­men­taire

Il n’est plus un coin de table de bis­trot, une affiche, un pass sani­taire qui n’é­chappe à cette œuvre d’art contem­po­rain : le QR-code. Entre com­pres­sion de César et géo­mé­trie de Vasarely.

Compression César Vasarély

C’est armé de votre smart­phone et de son appli­ca­tion « Lecteur de QR-code » qu’il vous fau­dra déam­bu­ler dans ce monde vir­tua­li­sé qu’on nous mijote pour accé­der à tout. Toilettes publiques

Le Sésame ouvre-toi d’Ali Baba ver­sion 2.0 pour les temps modernes.

À tous les gens qui sont des­cen­dus dans la rue ce same­di 17 juillet 2021 pour dénon­cer le « mou­chard nazi­taire QRcodé » qui vous trace et vous traque, ne res­tez pas à la remorque du Progrès ! Lancez vos contre-offen­sives numé­riques ! Créez votre QR Code et inon­dez la France de vos mes­sages dis­si­dents !
Une rapide recherche sur votre navi­ga­teur inter­net pré­fé­ré « Générateur de QR-code gra­tuit » et vous avez l’embarras du choix, par exemple :

QR Code Generator

Rien de plus simple, il vous suf­fit de ren­sei­gner le fichier. Vous pou­vez tout mettre : un texte de décla­ra­tion d’a­mour, la pho­to de votre chien, un lien, un SMS, votre vidéo de vacances, etc.et l’im­pri­mer, en faire des auto­col­lants, sur votre carte de visite, vous le faire tatouer…

Vivez, pensez, mangez et pissez, habillez-vous QR-code !

Michel Lebon


Le bonus de la rédaction :

QR code - Article rond-point Antibes

1 commentaire

  1. J’ai com­man­dé des QR codes à bouf­fer sur Amazon et chez la mère Macron avec sa vais­selle de dingue à 500.000 € gra­tos. Putain je déborde de sou­mis­sion, c’est trop bon ! Allez je vais me finir, je vais pis­ser un coup !

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 − 3 = 2