Sélectionner la page

Les clowns !

Patrice Lemaître nous amu­sait déjà dans sa bonne semaine de mau­vaise foi du 9 juin 2019 avec la nomi­na­tion de Jean Leonetti, à l’o­ri­gine de la loi Claeys-Leonetti, sur les soins pal­lia­tifs en fin de vie. Nous écri­vions alors : « Il était donc tout à fait judi­cieux de mettre Jean Léonetti à la tête de ce qui reste de “Les Républicains”, pour une séda­tion pro­fonde, conti­nue, jusqu’au décès ! »

Nous n’avions pas fini d’en rire…

C’est au tour de Christian Estrosi de remettre le cou­vert en prô­nant le retour de Nicolas Sarkozy pour res­sus­ci­ter Les Républicains. Si, si ! Asseyez vous, c’est trop tor­dant : « Il y a une auto­ri­té morale au des­sus de toute légi­ti­mi­té dans notre mou­ve­ment, c’est Nicolas Sarkozy. Je consi­dère que nous pour­rions par­fai­te­ment faire appel à lui pour qu’il soit une sorte de juge de paix. » Oui, Sarkozy, juge de paix ! Celle-là, il fal­lait oser la sor­tir, notre maire l’a fait.

Estrosi oublie que son juge de paix :

  • Est pour­sui­vi par la Justice sur plu­sieurs affaires très graves qui com­mencent avec la fal­si­fi­ca­tion de ses comptes de cam­pagne de 2007 et qu’il ne s’en sort que par des pirouettes pro­cé­du­rales qui ne lui per­mettent que de gagner du temps, à la manière de Bernard Tapie (Ces affaires qui empoi­sonnent Sarkozy).
  • Fut un mau­vais pré­sident qui n’a res­pec­té aucune de ses pro­messes élec­to­rales : notam­ment retraites, chô­mage, sécu­ri­té.
  • Au contraire l’in­sé­cu­ri­té s’est consi­dé­ra­ble­ment accrue alors qu’il nous avait pro­mis de net­toyer les zones de non-droit au Kaerscher.
  • Pire ! L’immigration mas­sive et clan­des­tine a explo­sé sous son man­dat.
  • Pas éton­nant de la part d’un pré­sident qui veut rendre le métis­sage obli­ga­toire :

  • C’est tou­jours ce même « juge de paix » qui a décla­ré une guerre igno­mi­nieuse à la Libye sou­ve­raine dont les consé­quences dra­ma­tiques se font encore sen­tir aujourd’­hui.
  • Les Français ont vou­lu se débar­ras­ser de ce Président incom­pé­tent, voire dan­ge­reux dès qu’ils l’ont pu : d’a­bord ils l’ont viré en 2012 et lui ont pré­fé­ré le piètre Hollande.
  • Mais notre poli­chi­nelle y croit envers et contre tout et se pré­sente, lui l’an­cien Président, aux pri­maires de 2016 contre 6 autres can­di­dats ; mais le peuple ne veut vrai­ment pas de ce Président cala­mi­teux : il arrive troi­sième (20,6 %), loin der­rière François Fillon (44,1 %) et même Alain Juppé (28,6 %).
  • Là, vous dites : c’est bon, il a sa dose. De fait, Sarkozy annonce qu’il se retire de la vie poli­tique :

Vous y avez cru ? Mais c’était pour de rire !

😄
Oui, il vaut mieux en rire car ce serait pitoyable à pleu­rer.

Massimo Luce

1 commentaire

  1. Pour faire jeun’s, Sarkozy, ancien Président de la République, ne se rase plus.
    C’est ten­dance. Moi je trouve que c’est crade et indigne. Mais lui trouve ça bien.
    Quand je pense que notre peuple a confié pen­dant 5 ans son des­tin à ce gui­gnol.
    Et il y a encore des abru­tis abso­lus qui en rede­mandent.
    Mais c’est pareil avec le nou­veau gui­gnol que nous avons por­té à l’Élysée.
    Je ne com­prends plus. Il faut arrê­ter ce mas­sacre et ren­ver­ser la table au plus vite.

    Répondre

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Abonnez vous !

Nice Provence Info s'engage à ne jamais communiquer vos coordonnées à qui que ce soit.

Visiteurs en ligne

  • 4Actuellement:

Aidez nous !

Nice Provence Info est un site d'information libre car il s'attache à rester rigoureusement indépendant de tout parti politique, de toute puissance financière, de toute communauté, de toute obédience publique ou occulte.
Nice Provence Info ne peut poursuivre cette mission que grâce au dévouement de ses rédacteurs et aux dons de ses lecteurs.