Mais où est passée la grippe saisonnière ?

Oublions un peu le Covid pour parler d’une grande abandonnée : la grippe saisonnière

Personne n’en parle cette année !

C’est pour­tant une mala­die qui tue en moyenne 10 000 per­sonnes par an en France sur 2 à 6 mil­lions de per­sonnes infec­tées Par exemple, en 2019, 8 800 per­sonnes étaient décé­dées suite à l’é­pi­dé­mie de grippe. A la même époque en 2018, ils étaient un peu plus nom­breux.
En 2018–2019 l’é­pi­dé­mie de grippe a été carac­té­ri­sée par une impor­tante sévé­ri­té, mal­gré sa courte durée (envi­ron 8 semaines), liée à la co-cir­cu­la­tion des virus A(H3N2) et A(H1N1)PDM09.

Une visite au site de Santé Publique France est par ailleurs fort ins­truc­tive. Dans la des­crip­tion des symp­tômes de la grippe, on peut lire [source] :

Les chiffres-clés de la grippe
Infographie concernant la grippe

La grippe, une infection virale

La grippe sai­son­nière se mani­feste géné­ra­le­ment par un début bru­tal avec une forte fièvre, une fatigue intense, des cour­ba­tures et des maux de tête. La plu­part des per­sonnes atteintes gué­rissent en une à deux semaines sans trai­te­ment médi­cal. Il s’agit alors d’une grippe « simple ».
Cependant, la grippe peut entraî­ner des com­pli­ca­tions graves chez les sujets à risque (per­sonnes âgées ou sujets fra­gi­li­sés par une mala­die chro­nique, femmes enceintes ou encore nour­ris­sons pré­ma­tu­rés). La mor­ta­li­té liée à la grippe sai­son­nière concerne essen­tiel­le­ment les sujets âgés.
Ces com­pli­ca­tions sont dues aux virus eux-mêmes, mais éga­le­ment aux sur­in­fec­tions bac­té­riennes (pneu­mo­nie) qu’ils peuvent engen­drer ou à la décom­pen­sa­tion d’une patho­lo­gie chro­nique sous-jacente (dia­bète, asthme, mala­die car­diaque, insuf­fi­sance rénale, etc.).

Ça ne vous rap­pelle rien ? On s’a­per­çoit qu’il y a donc une grande simi­li­tude entre la grippe sai­son­nière et le Covid 19. On peut donc légi­ti­me­ment se poser la ques­tion, puisque le mois d’a­vril est géné­ra­le­ment la fin de l’ob­ser­va­tion de la grippe sai­son­nière qui dis­pa­raît à cette date :

Combien de personnes la grippe saisonnière a‑t-elle tué en 2020 ?

Hier soir, à 17h28, la France comp­tait offi­ciel­le­ment 21 856 morts du Covid-19, et le 7 mars, La Voix du Nord décla­rait 72 décès dus à la grippe sai­son­nière. Vous avez bien lu : 72 morts en 4 mois !

Où sont donc les 10 000 morts statistiquement prévus par Santé Publique France ?

La grippe sai­son­nière n’a donc presque pas tué cette année ! À moins, à moins… à moins que les décès dus à cette grippe sai­son­nière n’aient été comp­ta­bi­li­sés avec ceux dûs au Covid !

Une banale opé­ra­tion sous­trac­tive sur la base de 10 000 décès par an nous don­ne­rait donc pour 2020 : un peu plus de 11 000 morts par le coro­na­vi­rus. Ça change un peu la donne !

Si j’é­tais com­plo­tiste, j’i­ma­gi­ne­rais que ces chiffres ont peut être ser­vi à obli­ger les Français à se confi­ner, à blo­quer l’é­co­no­mie du pays, en atten­dant une vac­ci­na­tion mas­sive obli­ga­toire… que sais-je encore. Heureusement, je ne suis pas com­plo­tiste !

Patrice LEMAÎTRE