Aujourd’hui à Breil-sur-Roya, demain partout

23 août 2020 | 4 Commentaires 

Ce qu’il s’est passé mercredi 19 août 2020 à Breil-sur-Roya est d’une extrême gravité

Bref rap­pel des faits :
• Deux gen­darmes entrent dans la supé­rette Carrefour Contact de Breil-sur-Roya sans pré­ve­nir la direc­tion du maga­sin.
• Ils viennent inter­pe­ler un maga­si­nier au pré­texte qu’il porte mal son masque. Non pas qu’il n’en porte pas, mais parce-qu’il le porte mal ! (la vidéo montre bien qu’il porte son masque, mais pas comme il faut aux yeux de cer­tains).
• Probablement a‑t-il été dénon­cé par un client.
• La gen­dar­me­rie est très dis­po­nible pour envoyer deux hommes sur une telle affaire.
• Le maga­si­nier sur­pris ne com­prend pas ce qu’il lui arrive mais n’a aucun geste violent à l’en­contre des gen­darmes qui, eux, s’ef­forcent de le maî­tri­ser par des clés aux bras.
• Le maga­si­nier, cos­taud, finit par céder et se fait embar­quer devant ses col­lègues de tra­vail et la clien­tèle aba­sour­dis.
• La direc­trice du maga­sin exprime sa totale imcom­pré­hen­sion :

Cet inci­dent a été entiè­re­ment fil­mé par les camé­ras de vidéo-sur­veillance du maga­sin et il est très vite lar­ge­ment par­ta­gé dans les réseaux sociaux. Les inter­nautes sont esto­ma­qués par cet inci­dent et les com­men­taires vont de l’in­com­pré­hen­sion à la colère.

Ainsi dans une région notoi­re­ment connue pour être une étape du tra­fic de l’im­mi­gra­tion clan­des­tine — c’est là que s’est ins­tal­lé le pas­seur vedette du Festival de Cannes, Cédric Herrou — les gen­darmes n’ont pas mieux à faire que de débou­ler « comme des cow-boys » dans un maga­sin pour inter­pel­ler un citoyen sur son lieu de tra­vail au pré­texte qu’il porte mal son masque.

Face aux condam­na­tions una­nimes des inter­nautes, le colo­nel Nasser Boualam, chef du grou­pe­ment de gen­dar­me­rie des Alpes-Maritimes, a cru bon de publier un com­mu­ni­qué dans lequel il aggrave son cas :
« La res­pon­sable du maga­sin dit des bêtises et se trouve en infrac­tion puis­qu’elle n’a pas res­pec­té les obli­ga­tions qui lui incombent ». Des bêtises ? Quelles bêtises ? Au nom de quoi ce colo­nel se per­met-il de trai­ter de la sorte une res­pon­sable de maga­sin ? D’autant que ce colo­nel ne brille pas par son talent dans l’in­ter­view qu’il a don­née à la presse lors de sa nomi­na­tion dans le dépar­te­ment en sep­tembre 2018 :

Puis il pour­suit :
« Je vou­drais qu’il y ait un peu plus de rete­nue et de mesure dans les com­men­taires. » Mais c’est à ses gen­darmes qu’il doit s’a­dres­ser, car ce sont eux qui sont dans l’ef­fron­te­rie et la déme­sure. Ils se plaignent d’a­voir été insul­tés par le maga­si­nier. Mais le maga­si­nier reste plu­tôt calme sur la vidéo. Il est nor­mal qu’il ne com­prenne pas ce qu’il lui arrive et invec­tive ses agres­seurs. Cela n’a rien à voir avec les injures que les forces de l’ordre subissent dans les « quar­tiers » où ils feraient mieux de se rendre plus sou­vent pour sai­sir les armes de guerre et la drogue.

En fait notre petit colo­nel suit les consignes de son géné­ral de bri­gade, qui suit les consignes de son géné­ral de divi­sion, qui suit les consignes de son géné­ral de corps d’ar­mée, qui suit les consignes de son géné­ral d’ar­mée, qui suit les consignes du ministre de l’Intérieur(1), qui suit les consignes du Président de la République. Mais au fait, lui, il suit les consignes de qui ? Pas un dans cette longue liste qui réflé­chisse un peu et qui ait suf­fi­sam­ment de cou­rage pour dire : Stop ! Arrêtez cette mani­pu­la­tion gro­tesque ! C’est le contraire car ils sont tous là pour pré­ser­ver leur car­rière.

Cet inci­dent de Breil-sur-Roya veut dire :
doré­na­vant nous serons intrai­tables sur l’o­bli­ga­tion de port du masque.

Un masque inutile et néfaste pour se pré­mu­nir d’une pan­dé­mie qui n’existe pas. Mais des enti­tés occultes et non démo­cra­tiques ont déci­dé pour nous que nous devons por­ter ce masque gro­tesque et humi­liant.

Le mes­sage est clair : CRAIGNEZ que ce qui arrive au maga­si­nier de Breil-sur-Roya, ne vous arrive à vous si vous ne por­tez pas bien le masque !

Masque Obéissance

Massimo Luce

(1) Le minis­tère de la Défense exerce son auto­ri­té dis­ci­pli­naire sur les gen­darmes qui sont des mili­taires rat­ta­chés orga­ni­que­ment au minis­tère de l’Intérieur depuis 2009.

4 Commentaires 

  1. Certains poli­ciers et gen­darmes font du zèle, un peu de pou­voir et aus­si­tôt le dic­ta­teur qui som­meille en cha­cun d’entre nous se réveille.
    Ce matin, vers 9H00, sur le par­cours du tour de France sur les col­lines, j’ai croi­sé de nom­breux poli­ciers, tous ne por­taient pas de masque et moi-même je ne le por­tais pas étant en plein air sans âme qui vive à moins de 300400 mètres. Aucune remarque de leur part.
    Sur le retour pas un seul pro­me­neur, je suis seul et res­pire pour une fois le bon air sans véhi­cule pol­luant, mais je croise un motard qui ralen­ti et m’in­time l’ordre, cour­tois, de mettre un masque. Un dic­ta­teur vous dis-je , ou alors un zélé un peu con.

    Répondre
  2. Quand on en est là, col­lec­ti­ve­ment, il faut bien consta­ter la cruelle réa­li­té du « deux poids, deux mesures » qui est une doc­trine mor­ti­fère pro­mue et ins­tal­lée en France depuis très long­temps par diverses ten­dances poli­tiques du genre « gau­chiasses » qui réa­lisent ain­si mais « à l’in­su de leur plein gré » une poli­tique visant à détruire la France et sous la seule impul­sion de forces exté­rieures, étran­gères à notre pays et dont le but ultime et avé­ré est la dis­pa­ri­tion totale de la France et de sa civi­li­sa­tion !
    Force m’est de recon­naître que leur objec­tif est qua­si­ment atteint et que, mal­heu­reu­se­ment, « les Français » res­tent majo­ri­tai­re­ment devant leur TV au lieu de des­cendre dans la rue comme cer­tains peuples étran­gers qui ont réus­si à faire des mani­fes­ta­tions paci­fiques mais d’im­por­tance colos­sale contre leurs diri­geants aus­si cor­rom­pus que les nôtre !
     » Malheur au pays dont le Roi est un enfant et dont les princes mangent dés le matin ! »
    Ce n’est pas nou­veau, hélas ! Ecclésiaste 10.16
    Mais, qui ou quel peuple a jamais appris de l’Histoire !

    Répondre
  3. comme Daniel Serfati, je vis (nous vivons mon mari et moi) un cauchemar…celui de voir chaque jour un peu plus la dégra­da­tion de la France. à tous niveaux. ensau­va­ge­ment avec la racaille qui braque, agresse, viole et vole pra­ti­que­ment en toute impu­ni­té. et là, où sont les gen­darmes?? ah, c’est tel­le­ment plus simple de moles­ter un maga­si­nier dont le seul tort est de « mal por­ter son masque »…(on croit rêver!!) j’ai de plus en plus honte de voir ce que devient notre pauvre pays.

    Répondre
  4. Mais c’est quoi ce pays où les immi­grés clan­des­tins défilent pour obte­nir leur « régu­la­ri­sa­tion » SANS INTERVENTION des forces de l’ordre alors qu’elles auraient dû et pu les arrê­ter tous pour les ren­voyer dans leur pays d’o­ri­gine.
    « En même temps » ces forces de l’ordre inter­pellent et molestent un Français sur son lieu de tra­vail au pré­texte qu’il PORTE MAL son masque.
    On est où, là ?
    Je vis un cau­che­mar : la dégrin­go­lade de mon pays.

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code