Ma semaine d’observation de l’info (25 avril 2021)

25 avril 2021 | 3 Commentaires 

Dimanche 11 avril 2021

« Vous repar­ti­rez plus forts que vous n’êtes venus » avait clai­ron­né fiè­re­ment Christian Estrosi le ven­dre­di 9 avril à l’ou­ver­ture du vac­ci­no­drome ins­tal­lé au Palais des expo­si­tions de Nice. La ville visait en effet un record d’af­fluence, his­toire de mon­trer l’exemple au reste de la France. De fait, devant le Palais des expo­si­tions, il y avait foule dès… 6 heures du matin.
Le maire comp­tait sur 5 000 vac­ci­na­tions pour cette jour­née, et 5 250 per­sonnes avaient été convo­quées pour l’oc­ca­sion, M. Estrosi assu­rant que sa ville était en capa­ci­té de réa­li­ser 50 000 vac­ci­na­tions par semaine.
L’opération fut donc recon­duite avec confiance le same­di 17 avril dans les mêmes condi­tions au même endroit.
Mais là, ce fut le flop, le bide com­plet, la chute finale… Seules 58 per­sonnes se sont pré­sen­tées au centre de vac­ci­na­tion, une semaine après, qui ne sont pas repar­ties bien plus fortes qu’avant !Vaccinodrome fermé à Nice faute de candidats

Que s’est-il donc pas­sé entre­temps ?
Quoi qu’en dise le gou­ver­ne­ment, il n’y a pas de véri­table engoue­ment pour cette vac­ci­na­tion, du moins pas dans toutes les caté­go­ries de la popu­la­tion. Si les plus âgés sont éga­le­ment les plus crain­tifs (ce sont aus­si les plus expo­sés), les plus jeunes se montrent bien plus rétifs. On se sou­vient de ces hôpi­taux où moins d’un quart du per­son­nel soi­gnant s’é­tait pré­sen­té, lais­sant dans les réfri­gé­ra­teurs des quan­ti­tés de doses de vac­cins non uti­li­sées.
Il faut dire éga­le­ment que le vac­cin VaxZevria (ancien­ne­ment AstraZeneca) n’ins­pire pas vrai­ment confiance après le nombre éle­vé de décès qui lui sont impu­tés, et les encore plus nom­breux cas de throm­bose signa­lés. Rappelons que depuis hier, ce vac­cin a été car­ré­ment sup­pri­mé par le Danemark, et d’autres pays pour­raient bien suivre.
La mai­rie a beau expli­quer que « la déci­sion n’a été prise que tar­di­ve­ment jeu­di, et la police natio­nale et l’Education natio­nale n’ont pu pré­ve­nir leurs effec­tifs que ven­dre­di, c’é­tait un peu juste », per­sonne n’est vrai­ment dupe, et ce ne sont pas les fan­fa­ron­nades du maire qui vont chan­ger la donne, les Niçois en ont l’ha­bi­tude. La méfiance s’est ins­tal­lée et ne semble pas vou­loir reve­nir de si tôt, parce que les mêmes cas de figure se sont pré­sen­tés dans plu­sieurs villes de France ces der­nières semaines.
Nice Provence Info, ne rece­vant de sub­sides ni du gou­ver­ne­ment ni d’AstraZeneca, dif­fuse une infor­ma­tion indé­pen­dante et vous alerte depuis long­temps déjà sur la dimen­sion avant tout poli­tique de la pseu­do-pan­dé­mie de la Covid. Peut-être que les Niçois nous lisent de plus en plus nombreux ?

Petit rap­pel en passant :

Merci ! Emoticon Merci

Lundi 19 avril 2021

Quand Macron dit ce qu’il pense, il le dit dans les médias étran­gers, pen­sant que les Français sont exclu­si­ve­ment dépen­dants de l’in­for­ma­tion offi­cielle dans leur pays.
C’est donc sur la chaîne amé­ri­caine CBS qu’il est allé décla­rer hier d’une manière franche et convain­cue, qu’il fal­lait « d’une cer­taine manière décons­truire notre propre his­toire ». Rien de moins. Après la « culture fran­çaise qui n’existe pas », voi­ci que c’est l’Histoire du pays qui est aujourd’­hui dans le col­li­ma­teur de cet éco­no­miste mon­dia­liste peu culti­vé. Il ne fait que suivre les recom­man­da­tions de ses amis mon­dia­listes, ins­ti­ga­teurs du mili­tan­tisme « woke » (pro­tec­tion des mino­ri­tés, indi­gé­nistes, racia­listes, gen­ristes, LGBT, etc.) qui n’en finit pas de faire des dégâts. Il fau­drait quand même bien qu’une ins­ti­tu­tion offi­cielle s’en émeuve une fois pour toute pour reca­drer un peu notre Président démiurge et avant qu’il ne soit trop tard pour reve­nir en arrière.
L’Histoire de chaque pays est for­gée de bonnes et de mau­vaises périodes, que les pays doivent assu­mer. Si cha­cun décide de gom­mer les épi­sodes his­to­riques qui ne lui plaisent pas, que va t‑il res­ter ? L’Histoire fait par­tie d’un pays, elle en est l’es­sence puisque c’est elle qui en explique la lente construc­tion.
Certes, aujourd’­hui, la France a chan­gé, ce n’est plus celle de Péguy ou de Barrès, et le roman natio­nal n’est plus, depuis long­temps, ensei­gné aux petites têtes de moins en moins blondes de nos écoles. Macron a rai­son de dire que « la ques­tion de la race » était au « cœur même de notre socié­té », cette ques­tion de la race que son pré­dé­ces­seur, dans sa logique de stu­pi­di­té avait décla­rée inexis­tante puisque les races n’exis­taient pas. Et pour­tant, elles se rap­pellent à nous aujourd’­hui, en fai­sant pres­sion sur les poli­tiques pour exi­ger que l’on réécrive l’Histoire en leur faveur.
Audrey Pulvar - Immigration

Macron leur donne rai­son en pas­sant par les médias étran­gers. Encore une chose qu’il fau­dra lui rap­pe­ler en 2022.

Mardi 20 avril 2021

Dimanche soir est tom­bé le ver­dict dans le pro­cès en appel des racailles qui avaient ten­té de brû­ler vif des poli­ciers dans leurs voi­tures à Viry-Châtillon à la fin 2016.
Ce ver­dict a de quoi sur­prendre : six à 18 ans de réclu­sion pour cinq d’entre eux, mais huit acquit­te­ments pour les autres, bien moins que ce qui avait été don­né en pre­mière ins­tance, et pour­tant d’a­près la loi, ils ris­quaient la réclu­sion à per­pé­tui­té.
La main­mise de l’i­déo­lo­gie isla­mo-gau­chiste sur la magis­tra­ture en géné­ral, qui s’af­firme aujourd’­hui jusque chez les juges (elle avait com­men­cé chez les avo­cats), fait que la Justice en France n’en porte plus que le nom. Tout le monde se rap­pelle du « mur des cons », sur lequel étaient affi­chées les têtes de turc de ces petits magis­trats, tous de gauche évi­dem­ment : c’é­tait la démons­tra­tion par­faite que la Justice n’est plus, et depuis long­temps, impar­tiale. Le minis­tère aurait dû y mettre le holà, mais les gou­ver­ne­ments qui se suivent et se res­semblent depuis 40 ans, laisse cou­ler, ceci expli­quant cela.
Le ver­dict de dimanche n’est ni plus ni moins qu’un encou­ra­ge­ment à brû­ler, à tuer du flic. Eux l’ont bien com­pris qui sont des­cen­dus dans la rue et devant les pré­fec­tures de plu­sieurs villes de France pour crier leur mécon­ten­te­ment. Ils réclament des peines plan­chers pour les attaques contre les poli­ciers, demandent à la jus­tice d’être moins laxiste. Le pro­blème n’est pas vrai­ment là. Il faut débar­ras­ser la jus­tice de cette idéo­lo­gie qui l’empoisonne depuis trop long­temps et que les Français déplorent de plus en plus nom­breux.
La police sera reçue par Gérard Darmanin… trois décla­ra­tions et puis s’en vont, et tout recom­men­ce­ra comme avant. Pour que la police se fasse entendre, il fau­drait qu’elle soit elle même plus proche de la popu­la­tion que du Pouvoir. Les « Gilets Jaunes » se sont bien plus fait tabas­ser que les jeunes des ban­lieues qui attaquent les voi­tures de police chaque soir ou presque, dans l’im­pu­ni­té la plus totale. Un chan­ge­ment de com­por­te­ment de la police pour­rait faire naître un mou­ve­ment de sou­tien de la part du peuple fran­çais, comme au Canada :

Résistance sanitaire - Police Canada

Copie d’é­cran Sputnik News

Mercredi 21 avril 2021

Macron en visite à Montpellier, s’est vu apos­tro­pher par une femme voi­lée, qui est venue se plaindre de la non mixi­té de son quar­tier et de l’é­cole de son fils. Celui-ci lui aurait deman­dé si le pré­nom « Pierre » exis­tait bien…
On pour­rait en rire, mais la réa­li­té nous rat­tra­pe­rait vite. Où est pas­sé le petit Pierre ?
Il a tout sim­ple­ment démé­na­gé depuis long­temps, depuis que les congé­nères et les co-reli­gion­naires de la madame voi­lée se sont petit à petit ins­tal­lés dans le quar­tier. Les cités construites en France à par­tir des années 60, ont en effet vu le « Grand rem­pla­ce­ment » dénon­cé par Renaud Camus faire son œuvre. Le petit Pierre a été dou­ce­ment mais sûre­ment rem­pla­cé par des petits Ahmed, des petits Mamadou. Les ban­lieues ont été aban­don­nées à l’im­mi­gra­tion de masse, vou­lue et orches­trée par tous les Pouvoirs depuis un demi-siècle. Les familles euro­péennes ont fini par être mino­ri­taires, mépri­sées, agres­sées et fina­le­ment chas­sées et se sont réfu­giées un peu plus loin, dans ce que Christophe Guilluy appelle « la France périphérique ». Christophe Guilluy - France périphérique

On a eu beau injec­ter des mil­liards dans ces « quar­tiers », par­fois « sen­sibles », rien n’y fait. Et aujourd’­hui ce sont leurs habi­tants eux-mêmes qui viennent se plaindre d’une non mixi­té qu’ils ont créée de toutes pièces.
313 Pierre (et 56 pré­noms com­po­sés) sont bien pré­sents d’a­près un docu­ment édi­té par la mai­rie de Montpellier. Mais l’étude de ce docu­ment fait éga­le­ment appa­raitre que 8 petits « Jihad », 41 petits « Oussama » et 1101 petits « Mohammed » et déri­vés sont nés dans cette ville depuis l’an 2000.
C’est ain­si qu’il n’y a plus de Pierre dans les cités…Macron - Montpellier - Fatma voilée

Jeudi 22 avril 2021

George Floyd, future figure de mes­sie pla­né­taire ?
Un cer­tain nombre de groupes chré­tiens qui ont orga­ni­sé des ser­vices de veille sur le site où George Floyd est mort à Minneapolis, disent qu’ils voient de nom­breuses per­sonnes s’y tour­ner vers Dieu lors de bap­têmes, et que des miracles s’y pro­duisent.
S’appuyant sur la « Parabole du mau­vais juge » racon­tée par Jésus dans Luc 18, ils estiment que seule l’Église peut rendre jus­tice à la crise au-delà de ce que le monde peut offrir. Dans la para­bole, une pauvre veuve qui demande jus­tice est d’a­bord reje­tée par un juge, mais comme elle per­siste dans sa demande, il fini­ra par y répondre…
Autrement dit : faites pres­sion sur la jus­tice, et vous obtien­drez gain de cause.

Vendredi 23 avril 2021

Emmanuelle Pierre-Marie, maire du 12e arron­dis­se­ment de Paris est éco­lo­giste. Élue sur une liste EELV grâce au Parti Socialiste, elle est même la seule maire verte de la capi­tale. Elle était pour­tant arri­vée en qua­trième posi­tion au pre­mier tour, der­rière le can­di­dat d’Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire (PS). Comme les Verts avaient per­du leur seul arron­dis­se­ment (2e) parce qu’in­té­gré au sec­teur Paris-Centre, un « deal » avait été pas­sé avec Notre Drame de Paris, pour qu’un arron­dis­se­ment leur revienne en cas de vic­toire com­mune.
Et ce fut le 12e qui fut choi­si, celui dont Victor Hugo fut aus­si l’é­dile, pré­dé­ces­seur de marque.
Une maire verte, ça doit se voir, aus­si n’hé­site t‑elle pas à mon­trer l’exemple sur le pro­jet de « conti­nui­té végé­ta­li­sée », en par­faite tenue adé­quate de jar­di­nage, jupe longue et talons haut, sac à main en ban­dou­lière…
Europe Écologie les Verts est bien le pire par­ti de France.Emmanuelle Pierre-Marie - Maire Paris 2e - EELV

Samedi 24 avril 2021

Mois du Ramadan, mois des atten­tats ter­ro­ristes, c’est récur­rent… Seul le gou­ver­ne­ment n’est pas au cou­rant. Il a fal­lu attendre le meurtre d’une fonc­tion­naire de police de Rambouillet (c’est la 263e vic­time de musul­man en France), pour que Darmanin se décide à pro­té­ger les com­mis­sa­riats et les gen­dar­me­ries, qui nor­ma­le­ment sont quand même cen­sés pro­té­ger la popu­la­tion, ce qui est quand même un comble.
Agitation, bras­sage d’air, qui dans deux jours, seront vite oubliés, comme d’ha­bi­tude…
Quant à l’a­gres­seur, heu­reu­se­ment « neu­tra­li­sé », c’est une fois de plus un étran­ger clan­des­tin, à qui l’on avait accor­dé un titre de séjour, qui en a pro­fi­té pour égor­ger (même si les médias disent « poi­gnar­der à la gorge »), en criant le sinistre « Allah Akbar ».
Mais qui est le prin­ci­pal cou­pable ?
Détail sinistre, on en apprend un peu plus sur l’as­sas­sin en regar­dant son compte sur les réseaux sociaux. Ses centres d’in­té­rêts en disent plus long qu’un inter­ro­ga­toire de police. On y trouve Jean-Luc Mélenchon et Yann Barthès en bonne compagnie…

Centres intérêt terroriste islamiste

Mais on y trouve aus­si Edwy Plenel, Médiapart, Breaknews, Yassine Bellatar, Tariq Ramadan.
Et dire que l’on n’en est qu’à la moi­tié du mois…

Bonne semaine à tous, et à dimanche pro­chain.…
Patrice LEMAÎTRE

3 Commentaires 

  1. qui aura le cou­rage de réécrire le coran, qui aura le cou­rage de struc­tu­rer la hié­rar­chie de cette reli­gion.
    je ne met pas en cause les croyances de cha­cun mais l’in­ter­pré­ta­tion des textes laisse per­plexe aucune haute auto­ri­té n est là pour cana­li­ser et inter­pré­ter ces écri­tures de manière ration­nelle
    peut on y croire ?

    Répondre
  2. Macron sera en 2022 face aux frères DE VILLIERS
    SURPRISE
    Et là on se sou­vien­dra des décla­ra­tions et for­fai­tures faites par Macron

    Répondre
  3. Cette socié­té part à vau‑l’eau, nous sommes dans un véri­table imbro­glio
    nos élites, par leur par­ti pris basé sur la pen­sée unique, ont détruit les fon­da­tions mêmes du res­pect et du bien vivre ensemble
    à nous de rele­ver la tête et de dire que l’im­pos­sible peut deve­nir pos­sible
    ce sera long (déjà 2ans 12) mais notre abné­ga­tion triom­phe­ra pour la liber­té, le bien com­mun et la jus­tice, de cette période de sinis­trose peut naître quelque chose de mer­veilleux, à nous d’y croire et de résister

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse e‑mail ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

 + 76 = 86