Greta la Suédoise

Elle n’y comprend rien, il faut vous faire un dessin ?

Greta la divine, pas Garbo mais Thunberg, toute aus­si sué­doise, 16 ans, enflamme la pla­nète qui n’a­vait pas besoin de ce coup de chaud.

La jeune Greta Tintin Eleonora Thunberg par­court le monde en repor­ter lan­ceur d’a­lerte sur le réchauf­fe­ment cli­ma­tique.

Greta Thunberg mal-bouffe

Au menu de notre nou­velle égé­rie éco­lo : pain indus­triel, émul­sion indus­trielle, salade sous blis­ter, fruit de sai­son du bout du monde, godet et spa­tule jetables à usage unique. Tout à gauche, un drôle de fla­con. Tout à droite encore un réci­pient en plas­tique.

L’été sera chaud, dans les T‑shirts, dans les maillots. Ce 23 juillet, Greta a remon­té 170 de nos par­le­men­taires. Les dépu­tés étaient tout émous­tillés devant l’a­do­les­cente en jupe courte. La cani­cule sans doute, ou les tresses de petite éco­lière, a chauf­fé le Parlement.
Adrien Quatennens, l’in­sou­mis, inter­pelle l’é­gé­rie :
- « Nous sommes effec­ti­ve­ment dans une urgence tem­po­relle sur la ques­tion cli­ma­tique. Et ma ques­tion est la sui­vante : le libre-échange est-il com­pa­tible avec les chan­ge­ments que vous appe­lez de vos vœux ?»
- « Greta ou CETA, il faut choi­sir !» ren­ché­rit François Ruffin, tout aus­si insou­mis.
En fait sur un sujet aus­si impor­tant que le trai­té de libre échange, Greta Thunberg affirme qu’elle n’a « aucune opi­nion », et prend soin de ne s’exprimer sur aucune ques­tion poli­tique. Et vlan ! nos deux insou­mis se prennent un vent.
Greta Thunberg Parlement français Richard Ferrand
Greta, 16 ans, aus­si­tôt après avoir été rac­com­pa­gnée par Richard Ferrand, 57 ans, nos par­le­men­taires ont soi­gneu­se­ment rati­fié toute honte bue ce CETA pour le libre échan­gisme entre Canada et Europe.

Pendant le spectacle, la mondialisation avance à marche forcée,

Et Greta est là pour ça. Vous com­pre­nez main­te­nant ?

Quant aux cli­ma­tos­cep­tiques, il est de plus en plus ques­tion de les condam­ner au même titre que les révi­sion­nistes.
Nier le réchauf­fe­ment cli­ma­tique, c’est comme nier la Shoah !
La fac­ture du réchauf­fe­ment cli­ma­tique fan­tas­mé pour idiots utiles, c’est pour ceux qui ne sont rien, pas pour le busi­ness dont l’argent n’a pas d’o­deur. La culpa­bi­li­té des masses labo­rieuses occi­den­tales est deve­nue un gise­ment de taxes en tous genres pour asser­vir les popu­la­tions. Transition éco­lo­gique et autres noms ron­flants et obs­curs, tout est bon. ADEME, TIPP, TGAP, TICPE, etc. Chaque fois que vous ache­tez un appa­reil élec­tro-ména­ger, vous ver­sez votre écot au recy­clage. Un euro pour les billets d’a­vion par-ci, prime à la casse par-là, pour acqué­rir ces stu­pides auto élec­triques deux fois plus pol­luantes que le die­sel. La France est au top de la fis­ca­li­té éco­lo­gique puni­tive.

Alors tous les lob­byistes mon­dia­listes sont vent debout et avancent tous les cur­seurs pour piller tou­jours plus les Européens. Au Pakistan, en Chine, en Inde, en Afrique, tout le monde n’a cure de l’é­co­lo­gie. Donald Trump a reti­ré les États-Unis de l’ac­cord de Paris sur le cli­mat, dit COP 21. Seule l’Europe se pré­oc­cupe DU cli­mat.

Mais là, avec Greta, on touche au sor­dide

Dans cette socié­té per­verse et cor­rom­pue, vouée à la pro­mo­tion LGBTQI+, cette socié­té que l’on découvre pol­luée par la pédo­phi­lie des élites, le pou­voir média­tique pro­meut cette jeune ado can­dide, irres­pon­sable et vic­time de tous ces mani­pu­la­teurs mal­sains qui l’ins­tru­men­ta­lisent. Écœurant.
Greta Thunberg Parlement européen

Savent-ils que cette jeune fille, à onze ans, à la suite d’un épi­sode dépres­sif de huit mois, souf­frait du syn­drome d’Asperger, un trouble obses­sion­nel com­pul­sif et de mutisme sélec­tif. Pauvre petite fille exhi­bée comme un outil fan­tas­mé, ces gens n’ont plus aucune morale.

Il n’y a qu’une pol­lu­tion sur cette pla­nète, c’est le pul­lu­le­ment de la race humaine : 7 mil­liards.

Michel Lebon