Détrompez vous : Macron gère TRÈS BIEN la crise

Tout le monde, ou presque, cri­tique la manière dont le gou­ver­ne­ment gère la « crise du coro­na­vi­rus »

Les impro­vi­sa­tions, les ter­gi­ver­sa­tions, les revi­re­ments, les men­songes sont quo­ti­diens depuis deux mois. Nous n’al­lons pas les reprendre ici : les cri­tiques affluent de toutes parts. D’innombrables vidéos cir­culent sur la Toile démon­trant de belle manière toutes ces impos­tures et ces impé­ri­ties.

Et si c’était un peu plus compliqué ?

De nom­breux ana­lystes nous montrent dans le même temps un Macron qui se fiche bien pas mal des Français qu’il n’aime pas et qui ne sont rien. Macron n’est pas le Président des Français, il est le Président pour les Français mis en place par l’o­li­gar­chie à la suite d’un putsch élec­to­ral. Nous expli­quions le 20 jan­vier 2020 que Macron n’est pas là pour gou­ver­ner :

Macron ne céde­ra rien parce qu’il n’est pas là pour gou­ver­ner. Il n’est même pas là pour être réélu et encore moins pour faire une car­rière poli­tique. Il se fout de tout ça, et donc il se fout de ce qu’on pense ou dit de lui, de sa cote de popu­la­ri­té, de son ave­nir poli­tique, il se fout de tout ça. Macron est un condot­tiere man­da­té par des com­man­di­taires pour détri­co­ter et pri­va­ti­ser tout ce qui est col­lec­tif et soli­daire en France. Et sa récom­pense ne sera pas d’être réélu ou de prendre place dans le pay­sage poli­tique fran­çais, sa récom­pense sera d’aller sié­ger dans tous les conseils d’administration des socié­tés qu’il aura pri­va­ti­sées pour ses com­man­di­taires. Ce n’est rien d’autre qu’un homme de main qui obéit à des ordres…

Pendant l’é­pi­dé­mie Macron pour­suit SON che­min, et il y réus­sit fort bien.

Petit retour en arrière : avant l’é­pi­dé­mie les Français réfrac­taires sont dans la rue : après les mani­fes­ta­tions des Gilets Jaunes, sont venues les mani­fes­ta­tions contre la réforme des retraites. Et main­te­nant ?

Macron est épouvanté par le mécontentement populaire exprimé dans le mouvement des Gilets Jaunes

Il ne l’a pas vu venir et ne sait pas com­ment désa­mor­cer cette fronde popu­laire qui n’entre pas dans ses sché­mas. Incapable de négo­cier avec les Gilets Jaunes, il les qua­li­fie­ra d’ho­mo­phobes et d’an­ti­sé­mites. Darmanin dira : « Ce ne sont pas des Gilets jaunes qui ont mani­fes­té, c’est la peste brune ». Macron répri­me­ra cette pro­tes­ta­tion bon enfant par une vio­lence qua­si-bar­bare.

Gilets Jaunes de la Victoire - Cannes - 26 octobre 2019

Non obs­tant la féro­ci­té de cette répres­sion poli­cière, la mobi­li­sa­tion des Gilets Jaunes ne décli­na qu’as­sez peu en plus d’un an.

Puis vinrent les défi­lés syn­di­caux pour s’op­po­ser à la réforme des retraites pro­po­sée par le gou­ver­ne­ment sans aucune pré­pa­ra­tion :

Où en sommes-nous main­te­nant après l’é­pi­dé­mie du Covid-19 qui n’a guère fait plus de vic­times qu’une grippe sai­son­nière, en tout cas bien moins que des épi­dé­mies récentes comme la grippe dite de Hong Kong ? Sans par­ler des véri­tables pan­dé­mies, telles que la grippe dite espa­gnole ou plus loin encore la peste ou le cho­lé­ra.

Les Gaulois réfractaires sont matés

Ils sont deve­nus encore plus apa­thiques que d’autres peuples qui ont encore la res­source de pro­tes­ter contre le confi­ne­ment. Même pas une manif dis­si­dente pour le 1er mai !

Les Américains, les Allemands se sont rebel­lés mas­si­ve­ment contre le confi­ne­ment. Pas les Français.

Macron a gagné

Le Président pro­fite des cir­cons­tances pour ache­ver les tra­vailleurs indé­pen­dants, les petits patrons et les faire entrer dans le rang du sala­riat pour Tous dans des grands groupes mon­dia­li­sés ou à Pôle Emploi. Tandis que les sala­riés des grandes entre­prises et de la fonc­tion publique conti­nuaient d’être payés pen­dant le confi­ne­ment (beau­coup ne se plain­dront pas de la situa­tion qui pou­vait durer), les petits patrons étaient contraints à tirer le rideau. Avant l’ar­ri­vée du coro­na­vi­rus, la France déjà sur­en­det­tée se devait de « se réfor­mer » en taillant dans les bud­gets des mil­liards d’é­co­no­mie, notam­ment dans le domaine de la san­té, et nous l’a­vons vu, des retraites. Et puis par un tour de baguette magique, la réforme des retraites est sus­pen­due et les mil­liards tombent pour aider les entre­prises en dif­fi­cul­té. D’où viennent ces mil­liards ? Tout sim­ple­ment de plus de dettes encore. Macron a donc reçu l’as­su­rance qu’il pou­vait endet­ter le pays encore plus. Ces dettes seront rem­bour­sées en cédant encore plus d’ac­tifs : après les auto­routes, les ports, les aéro­ports, La Française des Jeux, Alstom, la France aban­don­ne­ra son capi­tal éco­no­mique aux inté­rêts pri­vés. C’est exac­te­ment ce qu’at­tendent de Macron ses amis ban­quiers qui s’ac­ca­parent le pays sans rien payer.

De sur­croît ces mil­liards sor­tis de nulle part iront d’a­bord aux grandes entre­prises, Air France par exemple. Les petites entre­prises ne sur­vi­vront pas avec un emprunt à taux zéro et 1 500 euros de prime.

Des milliers de petites entreprises disparaîtront

L’épidémie fera plus de vic­times éco­no­miques que sani­taires. Que devien­dront tous ces petits patrons, ces arti­sans et leurs sala­riés ? Ils devien­dront des assis­tés sociaux dociles. Objectif atteint.

Mais Macron ne s’en tient pas à ces avan­cées :

Il déroule méthodiquement une stratégie liberticide

Le gou­ver­ne­ment s’ar­roge le droit de dic­ter ce qui est vrai de ce qui est faux alors qu’il est le pre­mier men­teur. Sibeth-Ndiaye-mentir-protéger-Macron

La loi Avia se dur­cit et s’é­tend peu à peu à tous les domaines. Les GAFA relaient ces avan­cées liber­ti­cides en cen­su­rant de plus en plus sévè­re­ment les échanges sur inter­net. Le tra­çage indi­vi­duel se met en place avec une appli­ca­tion sur télé­phone mobile, per­ver­se­ment dénom­mée « Stop Covid ». Et si nous n’a­vez pas de télé­phone por­table, on vous met­tra un bra­ce­let !

La vac­ci­na­tion obli­ga­toire se pro­file pour la grande satis­fac­tion des acteurs très influents de Big Pharma. Là encore Macron est à la manœuvre.

Le puçage des Français se pro­file éga­le­ment.

L”« info­dé­mie » arrange bien le Pouvoir qui est gagnant sur tous les fronts. Voilà pour­quoi cette situa­tion de ter­reur psy­cho­lo­gique doit per­du­rer jus­qu’à l’as­ser­vis­se­ment com­plet des peuples. Macron s’y emploie avec suc­cès pour la meilleure satis­fac­tion de ses amis.

Georges Gourdin

20 Commentaires 

  1. Je sou­haite ardem­ment que ledit « Capitalisme » se TRANSFORME.
    Les Français ont faim, des asso­cia­tions cari­ta­tives s’or­ga­nisent pour don­ner des sacs aux familles pré­caires et aux étu­diants.
    MACRON est un ban­quier.
    Bonne ana­lyse de la situa­tion.

    Répondre
  2. Cette ana­lyse vise-telle elle-même à nous faire croire que le che­min est pris ?
    Une forme de fata­lisme ?
    Les civi­li­sa­tions ne sont pas gérées par des équa­tions ; les gou­ver­nances des peuples se trans­forment sans que notre conscience puissent pro­je­ter tel ou tel ave­nir aux vues des décou­vertes, des catas­trophes, des conflits, et bien évi­dem­ment de l’é­mer­gence d’in­di­vi­dus (qui deviennent his­to­riques ).

    Aujourd’hui , de très nom­breuses consciences sont éveillées, la connais­sance (culture) moyenne des peuples s’est très enri­chie en 50 ans (même si mani­pu­lée):
    il me paraît évident que le capi­ta­lisme va se trans­for­mer ou dis­pa­raître, pour don­ner nais­sance à l’é­vo­lu­tion natu­relle visant à l’u­nion, la paix, le par­tage, la fra­ter­ni­té, et la Justice.
    … pour des Droits de l’être vivant sur une pla­nète Terre.

    Répondre
    • un peu uto­pique votre ana­lyse, au mieux une tran­si­tion pas­se­ra par le sang pour remettre un pou­voir à l’i­den­tique car le peuple ne s’ex­pé­ri­mente pas de son his­toire.

  3. je suis épou­van­tée de voir la per­fi­die et la mani­pu­la­tion du « sieur Macron »… tout est vou­lu, contrô­lé, dis­til­lé. un jour blanc, le len­de­main noir…comme ça, n’est ce pas, les Français ne savent plus que croire ou qui croire. mal­heu­reu­se­ment, nous n’a­vons pas encore atteint le fond… la dic­ta­ture a com­men­cé.

    Répondre
    • Il peut agir ain­si parce qu’il a un peuple d’ânes et sou­mis en face de lui

    • Certes la dic­ta­ture est bien là depuis trois ans et pour qui le veut bien.
      Pensez-vous que tous les employeurs de Macron arri­ve­ront à « dévis­ser la grande muette »????
      Moi je dis non.
      Croyez-vous qu’ils arri­ve­ront à faire leur, les forces de police ?
      Moi je dis non.
      Je sais que les Français sont des veaux et d’au­tant plus, comme le dit l’ar­ticle, de n’a­voir pas com­pris que tout était orches­tré.
      Faire régner la ter­reur a tou­jours fonc­tion­né…
      J’aurais aimé, aus­si, que les méde­cins, mena­cés d’in­ter­dic­tion d’exer­cer s’ils pres­cri­vaient du Plaquenil, se soient fait entendre haut et fort !
      Il est une chose que l’o­li­gar­chie n’au­ra pas… L’hôpital public où tout le per­son­nel entend bien res­ter fonc­tion­naire.

  4. PUTAIN MERDE !

    TOUS LE MONDE PROTESTE MAIS ALLEZ VOTER A 100%

    Répondre
    • je ne sais pas si la pana­cée, mais en effet, ça me parait être un mini­mum pour s’au­to­ri­ser à la rame­ner.

  5. c’est ce qui arrive quand on laisse prendre le pou­voir à un blanc-bec issu de grandes écoles péri­mées (c’est Jupiter en per­sonne qui le dit) sans aucune expé­rience de la vraie vie et sur­tout pas de la poli­tique. Rassurons-nous, nous ne sommes pas les seuls : bébé Trudeau n’est pas mal non plus, et que dire de Donald Duck (qui a ache­té son élec­tion avec ses mil­liards inves­tis notam­ment dans les médias qu’il exècre main­te­nant) ou Bolsonaro ou l’as­sas­sin Duarte, ou du clown en Ukrainskaya ?

    Répondre
  6. gréve gene­rale. .…et la France s arre­te­ra

    Répondre
  7. OUi très bonne ana­lyse, pas sur­pre­nante pour autant au vu de son élec­tion. C’est pour cela qu’il faut same­di être dans la rue !

    Répondre
  8. Il n y aura bien­tôt plus d air france cela arran­ge­ra tous les détrac­teurs pour info 80 pour cent du per­son­nel est au chô­mage à 100 pour cent apres bien­tôt 42 ans dans cette boîte je vous le dis c est bien que l État aide!!!!
    Ça ne vous emmerde pas que les fonc­tion­naires soient.payes a 100 pour cent à de bala­der pen­dant ces 2 mois profs et autres c est aus­si mon pognon 5000 euros d pots sur le reve­nu 2300 euros de taxe d habi­ta­tion. J ai tou­jours payé pour les autres alors oui je suis heu­reuse que l État aide Air France la Sncf la RATP vous coûtent chères sauf si vous ne payez pas d impôts bande de blai­reaux !!!

    Répondre
    • 7 mil­liards, c’est pour les action­naires, pas les sala­riés. Que l’é­tat verse de l’argent pour Air France (même si cette somme est colos­sale) ne me dérange pas à condi­tion de rena­tio­na­li­ser (sans indem­ni­tés ni rachat) cette entre­prise qui rede­vien­drait un ser­vice public.

    • T’as bien de la chance de payer 5000 euros d’im­pôts sur le reve­nu et 2300 de taxe d’ha­bi­ta­tion (ça donne une idée de tes reve­nus et et de ton appar­te­ment…). Tu payes pas pour les autres, tu payes pour tout le monde, y com­pris toi. Par ailleurs, au cas où tu ne serait pas au cou­rant, les profs font cours (à tes enfants ou tes petits enfants, entre autres) pen­dant le confinement.Et au cas où ça t’au­rait aus­si échap­pé, les hos­pi­ta­liers (tu vois de qui ils s’a­git ?…) sont des fonc­tion­naires. Dommage que ce gou­ver­ne­ment (mais est-ce une sur­prise ?) ne pro­fite pas de cette crise pour limi­ter au strict néces­saire l’in­dus­trie aéro­nau­tique et les trans­ports, en lan­çant un grand plan de recon­ver­sion des les métiers de l’a­vion vers ceux de la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment.

    • Vous êtes puante d’or­gueil chère madame , un peu d’empathie vous ferait le plus grand bien !

  9. Une très belle ana­lyse.
    Il y aura à mon sens des mou­ve­ments contes­ta­taires face à cette démo­cra­tie liber­ti­cide et un recon­fi­ne­ment plus strict à l’au­tomne.

    Répondre
  10. C’est exac­te­ment la même ana­lyse que je fais depuis des mois !
    Macron se fout de ce qu’on pense ! Il avance les pions de ses employeurs ! Il fait le job et avance comme nul autre avant lui .
    Moi je le vois plu­tôt prendre du galon ! Il a des chances de prendre la direc­tion de la gou­ver­nance mon­diale des qu’elle va être ins­tal­lée, c’est à dire très bien­tôt !

    Répondre
  11. Le sol­dat par­fait !
    La France est à l’a­go­nie !
    Son Peuple est mori­bond.
    Seul le Frexit obli­ga­toire 🇫🇷 Nous sau­ve­ra
    Tous ensemble avec l’UPR et la Desobeissance totale et la Resistance seront de rigueur ! On ne lache Ríen car Nous sommes LEGION et Souverain Toujours !

    Répondre
    • Mauvais paral­lèle entre Macron et Trump. Micron est au ser­vice du nou­vel ordre mon­dial sata­nique, alors que Trump se bat contre ce der­nier, contre les vac­cins à outrance aus­si. Ne vous fiez pas aux appa­rences.

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code