Covid : alors… elle vient cette deuxième vague ?

10 sep­tembre 2020 | 3 Commentaires 

Cela fait main­te­nant plu­sieurs mois que nos diri­geants nous annoncent la « deuxième vague » de la pan­dé­mie, encore plus meur­trière que la pre­mière.

Ayez bien peur !

Les don­nées objec­tives sur la mor­ta­li­té ne jus­ti­fient pas la panique orga­ni­sée :

Stats nombre hospitalisations Covid

Cliquez sur l’i­mage pour l’a­gran­dir

Voici le gra­phique qui retrace l’évolution de la mor­ta­li­té toutes causes confon­dues en France depuis 2013 jusqu’à la fameuse semaine 10 de 2020. Aucune sur­mor­ta­li­té n’est à rele­ver ! Au contraire, et ceci est affi­ché dans le Bulletin de Santé publique France, qui com­mente ain­si : « Au niveau natio­nal, depuis le début de l’épidémie de grippe (semaine 03), il n’a pas été obser­vé d’excès de mor­ta­li­té toutes causes. »

Mais nos appren­tis-sor­ciers sont par­tis sur un scé­na­rio qui doit se dérou­ler comme ils l’ont pré­vu. Si les morts liées à la Covid-19 sont minimes, alors on passe des « morts » aux « cas » sans que la presse ne relève cette embrouille. Et donc gar­dez le masque, ayez peur, car la deuxième vague arrive. Et là tous ceux qui ne portent pas le masque vont mou­rir… à moins de se faire vac­ci­ner.

La presse de pro­pa­gande sub­ven­tion­née joue son rôle en atti­sant les peurs sur une deuxième vague qui joue l’Arlésienne :Nice-Matin - 10 septembre 2020 - Deuxième vague Covid Si nous lisons bien : on se demande si la deuxième vague tant atten­due aura bien lieu. Qu’importe : le pré­fet dur­cit le ton. Mais il dur­cit le ton… contre qui ? Pourquoi ? La police est déjà d’une vio­lence incom­pré­hen­sible (lire : Nice : la police maî­trise un dan­ge­reux mal­fai­teur. Il ne por­tait pas de masque du 30 août 2020) et cela pour­rait être pire encore !

Nos diri­geants s’en­foncent dans une mani­pu­la­tion qu’il sera de plus en plus dif­fi­cile d’ex­pli­quer car des esprits hon­nêtes et cou­ra­geux de plus en plus nom­breux s’ex­priment pour dénon­cer cette mas­ca­rade (lire La véri­té est têtue du 29 août 2020).

Emmanuel Macron lui-même s’é­touffe dans son masque d’ap­pa­rat, mais il l’im­pose à tous les Français. Peut-il nous expli­quer pour­quoi ?

Massimo Luce

Prologue :

Le pré­fet des Alpes Maritimes annonce ce jour-même l’o­bli­ga­tion du port du masque sur la plu­part des villes du dépar­te­ment.
Ce qui montre bien :
• avec ou sans deuxième vague, avec ou sans morts, le plan poli­cier d’as­ser­vis­se­ment des peuples doit avan­cer,
• le port du masque n’a pas de fon­de­ment sani­taire,
• la presse sub­ven­tion­née prend toute sa part dans cette mani­pu­la­tion à grande échelle.

Masque Obéissance

3 Commentaires 

  1. Dommage de mettre une figure de mor­ta­li­té qui s’ar­rête avant l’é­pi­dé­mie. Si on regarde la figure 25 du docu­ment : https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/275770/2710931 (situa­tion au 20 aout), on voit très clai­re­ment l’ef­fet de l’é­pi­dé­mie (et on peut en effet dis­cu­ter, mais sans oublier que le confi­ne­ment est pas­sé par là). La figure sui­vante : https://blog.insee.fr/wp-content/uploads/2020/05/deces-chaque-anne-depuis-2010-e1589457997518.png
    est éga­le­ment éclai­rante sur les com­pa­rai­sons avec la mor­ta­li­té due aux cani­cules, à la grippe de Hong-Kong et des grippes viru­lentes de la der­nière décen­nie …

    Répondre
  2. Les médias sont les outils des com­plo­teurs pour faire avan­cer leurs plans. Ça marche si bien.
    Les médias disent : il faut voter Macron ! Les Français votent Macron.
    Les médias disent : Rassemblement National = nazis ! Les Français pensent Rassemblement National = nazis.
    Les médias disent : Welcome Refugees ! Les Français veulent régu­la­ri­ser les Sans Papiers.
    Les médias disent : Nous avons trou­vé des armes de des­truc­tion mas­sive en Irak ! Les Occidentaux ren­versent Saddam Hussein. Idem pour la Libye, la Syrie.
    Les exemples de for­ma­tage idéo­lo­gique sont quo­ti­diens.
    Les médias façonnent l’o­pi­nion avec une arro­gante désin­vol­ture. Pourquoi s’ar­rê­te­raient-ils puisque ça marche si bien ?
    Mais là, pour­tant, avec le masque, et ce qui se des­sine ensuite (vac­ci­na­tion obli­ga­toire, puçage), ça coince. Le Système déroule son nième plan, comme à l’ac­cou­tu­mée, mais il n’est pas sûr que cette fois-ci, ça marche encore. Malgré toutes les méthodes dont il est cou­tu­mier, le Système a peut-être com­mis la mani­pu­la­tion de trop.
    Combien de temps pour­­ront-ils encore nous enfer­mer et nous asser­vir lorsque le men­songe ne pour­ra plus être gobé ?

    Répondre
    • Au pire, jus­qu’en 2022 en espé­rant que E. Macron ne soit pas réélu.

Envoyer le commentaire

Votre adresse de mes­sa­ge­rie ne sera pas publiée. Les champs obli­ga­toires sont indi­qués avec *

*

code